search-form-close

Maroc : Nasser Zefzafi finaliste du prix Sakahrov du Parlement européen

Le militant marocain incarcéré Nasser Zefzafi cinéaste ukrainien emprisonné Oleg Sentsov, le militant marocain incarcéré Nasser Zefzafi et un groupe d’ONG qui portent secours aux migrants en Méditerranée sont les trois finalistes du prix Sakharov 2018, a annoncé mardi le Parlement européen.

Ce prix, créé en 1988, est décerné chaque année par le Parlement à des personnes ayant apporté “une contribution exceptionnelle à la lutte pour les droits de l’Homme dans le monde”. Le lauréat sera désigné le 25 octobre par la conférence des présidents de groupe du parlement.

Nasser Zefzafi est le leader du mouvement de contestation sociale “Hirak” qui a agité la région du Rif (nord du Maroc) en 2016-2017 et dont le déclencheur a été la mort d’un vendeur de poissons, broyé dans une benne à ordures en octobre 2016.

Il a été condamné en juin à 20 ans de prison, pour “complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’Etat”, au terme de neuf mois d’un procès fleuve réunissant un total de 53 accusés. Incarcéré à Casablanca, il a mis fin le 6 septembre à une grève de la faim d’une semaine menée pour protester contre ses conditions de détention.

Oleg Sentsov a annoncé vendredi qu’il arrêtait sa grève de la faim, disant vouloir éviter d’être nourri de force après un jeûne de plus de quatre mois qui a suscité une mobilisation internationale pour sa libération.

Arrêté chez lui en mai 2014, le cinéaste a été condamné en août 2015 à 20 ans de prison pour “terrorisme” et “trafic d’armes”, à l’issue d’un procès qualifié de “stalinien” par l’ONG Amnesty International.

Un groupe d’ONG qui “protègent les droits de l’homme et sauvent la vie des migrants en Méditerranée” fait également partie de cette liste des finalistes de ce prix doté de 50.000 euros, selon le communiqué du parlement.

Parmi ce groupe de neuf ONG figurent notamment Médecins sans frontières international et Save the Children.

close