search-form-close
Match truqué en Algérie : deux personnes inculpées en France

Match truqué en Algérie : deux personnes inculpées en France

Deux hommes ont été inculpés, mercredi 15 mai, en France pour des soupçons de match arrangé entre DRB Tadjenanet et l’ES Sétif, rapporte l’agence officielle.

Les deux hommes, âgés de 20 à 30 ans, ont été placés sous contrôle judiciaire, a indiqué le vice-procureur de la Jirs, Vincent Légaut. Trois autres suspects avaient été interpellés et « plusieurs personnes entendues » en audition libre, a souligné M. Légaut, sans en préciser le nombre. Tous ont été relâchés en raison de charges insuffisantes, a-t-il ajouté.

Lors d’un match entre le DRB Tadjenanet et l’ES Sétif, le 12 mai 2018, un opérateur avait signalé « de nombreux paris atypiques passés sur un score exact avec des mises importantes par rapport aux mises habituelles », a expliqué M. Légaut. La rencontre s’était soldée par une victoire 3-2 du DRB Tadjenanet contre l’ES Sétif. Sur les cinq buts, trois avaient été inscrits sur penalty.

« Les sommes pariées ne sont pas astronomiques, mais sur le score exact, la cote est à 40 contre 1 et les gains se chiffrent rapidement à des dizaines de milliers d’euros », avait expliqué mardi une source proche du dossier.

« On ne connaît pas le mode opératoire, ni le lien entre les faits de corruption qui ont lieu en Algérie et les paris passés en France », a observé le magistrat.

En Algérie, ni la FAF ni la justice n’ont encore réagi à ce nouveau scandale.

En 2018, la BBC avait diffusé une enquête avec des témoins anonymes décrivant la corruption comme un phénomène répandu dans le football algérien.

| LIRE AUSSI : Paris suspects sur le championnat d’Algérie : sept Français arrêtés

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close