search-form-close
Me Salah Dabouze saisit le rapporteur de l’ONU sur les droits de l’Homme

Me Salah Dabouze saisit le rapporteur de l’ONU sur les droits de l’Homme

Me Salah Dabouze, avocat et défenseur des droits de l’Homme, a décidé de saisir Michel Forst, rapporteur spécial onusien sur la situation des défenseurs des droits de l’Homme, indique-t-il sur son compte Facebook.

« Concernant le contrôle judiciaire que les autorités judiciaires de Ghardaia me font subir, trois fois par semaine, depuis le 8 avril 2019, et à 600 km de chez moi, une mesure jamais décidée en Algérie, dans le même dossier qui a vu le Dr Kamel Eddine Fekhar mourir en prison le 28 mai 2019, et vu que cette mesure me met dans l’incapacité d’exercer mes fonctions d’avocat et de défenseur des droits humains, j’ai officiellement saisi mon ami Michel Forst, le Rapporteur spécial sur la situation des défenseurs des droits de l’homme », écrit-il.

Arrêté le 7 avril dernier à Alger, Me Salah Dabouze est soumis à un contrôle judiciaire qu’il doit honorer en se rendant trois fois par semaine à Ghardaia. Il est notamment accusé d’outrage à corps constitué pour des publications sur Facebook dans lesquelles il a critiqué la justice algérienne, particulièrement des magistrats de Ghardaïa.

Me Dabbouz fait l’objet de 14 chefs d’inculpation, parmi lesquels la provocation à un attroupement armé, la diffamation des institutions publiques, l’atteinte à l’intégrité du territoire national ou encore la communication de secrets à une partie étrangère.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close