search-form-close
  • Brent: $63,22-0,28%
  • Taux de change: 1 € = 135,89 DZD (Officiel), 208 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Mise à l’écart de Mahrez, Slimani et Bentaleb : les explications de Zetchi

Anis Belghoul / New Press
Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi

Le président de la FAF, Kheireddine Zetchi, a donné ce mardi à Oran les raisons de la non-convocation de Mahrez, Slimani et Bentaleb pour le prochain de match de l’EN contre le Cameroun, dans le cadre des éliminatoires au Mondial 2018.

“Je n’arrive pas à comprendre toute cette polémique autour de la non-convocation de certains joueurs. Je tiens à préciser que cela ne constitue en aucun cas une mise à l’écart”, a assuré le président de la FAF, lors d’une conférence de presse, à l’issue d’une réunion avec les présidents des ligues régionales et de wilayas des régions ouest et sud-ouest.

Il a expliqué que la non-convocation de ces trois stars des Verts est un premier pas sur la voie de la reconstruction de l’Équipe nationale.

“C’est le contexte de la sélection, par rapport aux prochaines échéances à savoir les matchs contre le Cameroun et le Nigeria. Étant donné notre élimination de la course au Mondial, nous pensons qu’il est temps de reconstruire. La non-convocation de certains joueurs est destinée à donner la possibilité à d’autres joueurs d’être testés (…) Des joueurs comme Mahrez, Slimani et Bentaleb, ont apporté et peuvent apporter encore à l’EN”, a-t-il ajouté.

Zetchi a ensuite défini les grandes lignes de la révolution qu’il avait promise après la défaite des Verts contre la Zambie et leur élimination de la course au Mondial 2018. “Après la défaite contre la Zambie à Constantine, nous avons parlé d’une révolution qui doit se faire à tous les niveaux et non pas uniquement par le changement de joueurs. Elle doit s’opérer à tous les niveaux notamment sur le plan organisationnel et de l’attitude des joueurs”, a affirmé le président de la FAF.

Et d’ajouter : ” Nous voulons une nouvelle attitude des joueurs qui doivent être au service de cette sélection nationale et non l’inverse. Tout joueur sélectionné viendra défendre les couleurs nationales d’abord et avec une abnégation totale”.

(vidéo, entre 5′ et 10’15)

close
close