search-form-close
Montage automobile : entrée en vigueur des nouvelles mesures

Montage automobile : entrée en vigueur des nouvelles mesures

Les Douanes ont officiellement mis en application le 30 mai dernier l’instruction du ministère de l’Industrie fixant les quotas d’importations de kits CKD/SKD destinés aux usines d’assemblage de véhicules, selon une instruction de de la Direction générale des douanes.

Les quatre usines d’assemblage automobiles se sont chacune vu allouer des montants plafonnés au titre de l’année 2019, allant de 360 millions de dollars pour l’usine Tahkout Manufacturing Company (TMC) jusqu’à 660 millions de dollars pour l’usine Renault Algérie Production (RAP). Le quota alloué à l’usine Sovac Production (Volkswagen) a quant à lui été plafonné à 600 millions de dollars, tandis que l’usine Gloviz (Kia) s’est vue allouer un montant plafonné à 380 millions de dollars.

« 50% dudit montant est réservé aux véhicules d’une cylindrée inférieure à 2000 cm3 », précise la Direction générale des douanes pour chacun des quotas alloués.

Chaque usine d’assemblage a en outre été uniquement autorisée à importer et assembler les kits de certains modèles spécifiques de véhicules durant l’année 2019. Ainsi, l’usine RAP peut importer et assembler les kits de trois modèles de véhicules issus de deux marques : la Renault Symbol, la Renault Clio et la Dacia Sandero Stepway. L’usine Gloviz peut assembler trois modèles de la marque Kia : Rio, Cerato et Picanto.

L’usine Sovac Production peut quant à elle assembler quatre modèles de véhicules issus de trois marques : Volkswagen Golf, Volkswagen Caddy, Skoda Octavia et Seat Ibiza. Enfin, l’usine TMC a été autorisée à importer et assembler les kits de sept modèles de la marque Hyundai : i10, i20, Accent RB, Sonata, Creta, Santa Fe et Tucson.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close