search-form-close
Mouvement anti-5e mandat : l’intrigante réaction du groupe parlementaire du FFS

Mouvement anti-5e mandat : l’intrigante réaction du groupe parlementaire du FFS

Les parlementaires du FFS affirment qu’ils sont « pleinement impliqués au sein de la population dans ce mouvement populaire, pacifique et consensuel ».

« Convaincus que leur action doit contribuer davantage à la réhabilitation du politique, les parlementaires du FFS demeurent dans l’action, sur le terrain, pour faire triompher ce noble combat pour le changement et l’instauration de la 2e République »et « saluent et suivent avec attention et espoir l’expression légitime et responsable des Algériennes et des Algériens dans toute leur diversité », affirme le groupe parlementaire du plus vieux parti d’opposition, dans un communiqué, publié après l’annonce du parti du retrait de ses parlementaires du Parlement.

« Par leur mobilisation massive, ils ont démontré leur engagement et leur détermination à imposer un changement pacifique du Régime qui a confisqué leur souveraineté et entraîné le pays dans l’impasse », estiment-ils.

Peu de temps auparavant le FFS, dans un communiqué signé par sa direction nationale, a annoncé le retrait de ses parlementaires (députés et sénateurs) des institutions du régime qualifiée d’ « illégitimes et impopulaires », « pour lutter au côté du peuple sur le terrain ».

Mais dans le texte signé par le chef du groupe parlementaire Saddek Slimani, il n’est pas fait état de ce retrait. Ce qui pourrait suggérer l’existence de remous et de batailles en sourdine au sein du parti. Selon certaines sources dans l’entourage du parti, des membres du CN aurait souhaité l’engagement de concertations préalables avec d’autres partis siégeant au Parlement pour envisager un éventuel retrait collectif.

| LIRE AUSSI : Manifestations contre le 5e mandat : le FFS retire ses parlementaires

  • Les derniers articles