search-form-close
Pour le FLN, Ould Abbes est toujours secrétaire général du parti

Pour le FLN, Ould Abbes est toujours secrétaire général du parti

Djamel Ould Abbes n’a pas démissionné de la tête du FLN. Le doute sur ce point a été définitivement levé, ce samedi 17 novembre, par un communiqué du parti. « Le secrétaire général du FLN, le docteur Djamel Ould Abbes, affirme qu’il est en période de repos après le problème de santé dont il a été victime », écrit le FLN dans un communiqué. Djamel Ould Abbes « affirme qu’il n’a fait aucune déclaration » aux médias, poursuit le communiqué.

Plus tôt dans la matinée, le chef du groupe parlementaire FLN a affirmé que Djmale Ould Abbes n’avait pas démissionné de son poste. « Monsieur le secrétaire général ne s’est pas retiré et il n’a pas démissionné. Il est malade et nous lui souhaitons un rétablissement rapide », a-t-il déclaré à des journalistes.

Ces déclarations viennent démentir les affirmations d’une « source officielle » qui s’est confiée mercredi à l’agence APS. Selon cette source, Ould Abbes a décidé « de quitter ses fonctions de Secrétaire général de ce parti en raison de « soucis de santé qui lui imposent un congé de longue durée ».

« L’intérim sera assuré par Moab Bouchareb en attendant que les organes habilités du parti du FLN se prononcent sur son remplacement, précise-t-on de même source », a ajouté l’APS.

Le FLN semble avoir décidé de corriger le tir pour éviter une situation d’illégalité. Les textes du FLN sont pourtant clairs. L’article 36 du Statut du parti et l’article 9 du règlement intérieur du Comité central précisent que dans le cas de vacance du poste du secrétaire général, le membre le plus âgé du bureau politique dirige le parti en attendant la réunion du CC qui doit intervenir, « obligatoirement », dans les 30 jours qui suivent l’état de vacance pour élire un nouveau secrétaire général.

En annonçant que Djamel Ould Abbes n’a pas démissionné, le FLN valide la nouvelle situation : le nouveau patron, Mouad Bouchareb est donc considéré comme un intérimaire en attendant le « rétablissement » de Djamel Ould Abbes.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close