search-form-close
Prix des viandes : Rezig met la pression sur les éleveurs

Prix des viandes : Rezig met la pression sur les éleveurs

Après le lait en sachet, le ministre du Commerce veut s’attaquer aux prix des viandes, qu’il juge élevés. Il menace les éleveurs de recourir à l’importation du bétail des pays du Sahel s’il n’acceptent pas de baisser les prix des viandes.

« Si la production (des viandes) est suffisante pour approvisionner le marché durant le Ramadan, nous n’allons pas importer. Sinon, au lieu d’importer des viandes congelées, nous allons importer ces viandes (des pays du Sahel). Malheureusement, il y a eu des commentaires par-ci, par-là », a-t-il expliqué ce mardi dans une déclaration à l’APS, en marge de la présentation du plan d’action du gouvernement à l’APN.

Le ministre a ajouté qu' »il va se réunir avec les éleveurs mardi prochain pour signer une convention. Eux, ils vont s’engager à approvisionner le marché national en viandes rouges à des prix raisonnables, entre 800 DA et 1000 DA le kilo, et moi, je vais les protéger ».

Dimanche, le ministre du Commerce a évoqué la possibilité d’importer des moutons des pays voisins pour faire baisser les prix des viandes sur le marché algérien.

  • Les derniers articles