search-form-close
Said Sadi propose le paiement par les citoyens des amendes des détenus du hirak

Said Sadi propose le paiement par les citoyens des amendes des détenus du hirak

« C’est notre dette d’honneur ». C’est ainsi que Said Sadi qualifie les amendes infligées aux détenus du hirak, condamnés par ailleurs à des peines de prison ferme. Dans un post publié sur les réseaux sociaux ce mercredi 13 novembre, l’ancien président du RCD propose aux citoyens de payer ces amendes à la place des détenus.

« Dans les années 80, rappelle-t-il, quand nous étions libérés, nous refusions de nous acquitter de nos amendes. A ce jour, elles sont d’ailleurs demeurées impayées. C’était, pour nous, une manière de contester toute forme de légitimité à nos condamnations », dit-il.

Mais, poursuit-il, « si les jeunes condamnés choisissent le paiement (…), nous devons veiller à ce que ces amendes ne soient pas imputées aux familles des prisonniers. Cette peine a été infligée pour des motifs qui nous concernent tous. Ces militants et activistes ont été emprisonnés pour notre liberté et notre honneur ».

Said Sadi propose que la collecte du paiement soit organisée par le CNLD. « Cette opération sera un message clair délivré au pouvoir : nous assumons solennellement ce qui est reproché à des jeunes qui ont honoré la patrie que vous avez dégradée », explique-t-il.

« En vérité, ces amendes sont d’abord les nôtres ; en les payant, nous nous affranchissons d’une dette d’honneur », conclut-il.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close