search-form-close
  • Brent: $63,16+0,81%
  • Taux de change: 1 € = 134,84 DZD (Officiel), 204,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Suspension des importations : la note de l’Abef provoque un premier incident

L’application sur le terrain de la dernière décision du gouvernement de suspendre les importations de plusieurs produits alimentaires s’avère plus compliquée que prévu. Selon nos informations, des banques commerciales ont refusé de domicilier des importations de concentré pour jus de fruits, une matière première destinée à la fabrication de ces boissons.

Dans sa liste de produits alimentaires interdits à l’importation, l’Abef mentionne « les jus de fruits ». Mais, en l’absence de textes explicatifs ou de références douanières claires dans la note de l’Abef, les banques commerciales ont visiblement décidé d’appliquer la mesure pour tous les produits, y compris la matière première. Ce qui a suscité la colère des producteurs concernés.

Une délégation de l’Association des producteurs algériens de boissons (Apab) s’est rendue ce dimanche au siège du ministère du Commerce pour tenter d’obtenir des explications. Mais elle n’a pas été reçue.

Il y a une confusion et une incompréhension de l’Abef.  Le texte doit être traduit en tarif douanier. Comme il n’y a pas de précisions, certaines banques ont décidé d’appliquer sans chercher à comprendre. L’Apab a saisi le ministère du Commerce pour une séance de travail. Certaines usines risquent de fermer“, souligne Slim Otmani, directeur de NCA Rouiba, qui fabrique des jus de fruits.

| LIRE AUSSI : Suspension des importations : la liste des produits alimentaires concernés

 

close
close