search-form-close
  • Brent: $57,21-1,67%
  • Taux de change: 1 € = 134,35 DZD (Officiel), 204 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Un Algérien nommé économiste en chef à la Banque Mondiale

L’expert algérien Rabah Arezki a été nommé économiste en chef de la Banque Mondiale pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (Mena) en remplacement du Sri lankais Shanta Devarajan, rapporte l’agence officielle.

Ancien chef de l’Unité des matières premières du Département des études du FMI, Rabah Arezki a traité divers sujets dont l’énergie, les matières premières, la macroéconomie internationale et l’économie du développement. Il a conduit et participé à plusieurs missions en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie centrale.

Arezki est, en outre, associé non résident du prestigieux think-thank américain Brookings Institution et de l’Université d’Oxford.

Cet expert, qui a pris ses fonctions mardi au sein de la Banque Mondiale, a publié un grand nombre d’articles dans des publications revues par un comité de lecture spécialisé, et coécrit plusieurs livres et éditions spéciales de revues universitaires. Il est également rédacteur en chef du Research Bulletin du FMI et rédacteur associé de la Revue d’économie du développement.

Arezki est titulaire d’une maîtrise en sciences de l’École nationale de la statistique et de l’administration économique de Paris (France) et d’un PhD de l’institut universitaire européen de Florence (Italie).

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (25)

    • Volubilis

      Volubilis

      Beaucoup d’algériens investissent à l’étranger. Beaucoup de scientifiques algériens se distinguent dans dans le Monde. Là un exemple d’un économiste en chef à la Banque Mondiale alors qu’en Algérie les Politiciens font du bricolage en Économie. Dommage que les talents algériens ne servent pas en Algérie. Il doit y en avoir mais qu’il soit nommés aux bons postes.

    • Ajenwi

      Ajenwi

      Oui c’est ça….Mr Arezki est trop jeune, trop intelligent et trop competent pour les ânes-gériens ( hacha les Algériens. Ahlil !

    • AiglRoyal

      AiglRoyal

      Ah! Si seulement l’Algérie nommait ses meilleurs économistes, juristes, politiciens, éducateurs, spécialistes des divers disciplines, dans ses diverses institutions. Mais comme c’est pourri politiquement, tout le reste a suivi. C’est comme une tomate pourri dans une caisse, tout les reste est contaminé.
      Il n’y a que les étrangers qui profitent de nos potentialités.
      Un pouvoir basé sur de faux repères, fausses données, faux rapports et vrais mensonges sur tout ce qui concerne la nation, ne peut cultiver que la médiocrité caractérisée.

    • koire

      koire

      il remplace un sri lankais , il a fait ses etudes a l ‘etranger, rien a rajouter…..

    • Aris

      Aris

      Algérie dans sont malheur c est tout c est cadre compétent médecin économiste et j en passe travail a étranger et sont reconnues pour leur compétence chez nous le pouvoir les méprisés trop intelligent pour eux preuve c est que ce pouvoir a voté une lois qui interdit aux binationaux algériens d occupé de haute fonction en Algérie peur que c est gens éduquer dans des grande école étranger viennent prendre la place de nos dirigeants qui n ont pas fait de grande école ou leur cv et truqués et préfère que ce pays reste comme il et et volé l argent du pays

    • Pointgiven

      Pointgiven

      Moi personnellement je connais au moins une dizaine d’algériens qui bossent a la Banque Mondiale/FMI dans des postes très importants et ce depuis des années. Des Docteurs de MIT, George Washington U, Georgetown U, Columbia, Polytech etc, ils sont mis a l’ecart en Algérie quand ils proposent leurs idées pour sortir l’Algérie de la crise…..

    • floukamosta

      floukamosta

      Moi je connais 2 Algériens , le premier est un chef de sécurité dans un parc d’attractions à Oran, il c’est même pas écrire son nom, il a une secrétaire qui fait ses rapports, est le deuxième un Maire de el Ançor pas loin des Andalouse Oran, un vrai illettré, il ne faut surtout pas être un intellectuel.

    • Zaggat

      Zaggat

      En Algérie, tu peux réussir, en tant qu’économiste ou financier, si tu es capable de monter des combines qui permettent aux Généraux et aux ministres de gagner des millions de dollars en commissions versées sur des comptes offshore, autrement…va exercer tes compétences ailleurs.

    • Ajenwi

      Ajenwi

      Azul! Félicitations à un de nos fils. Mr Arezki mérite bien son prénom (Rabah= Gagnant) :). Nos dirigeants n’aiment pas les gens comme Mr Arezki qui va leur dire que 2×2 = 4 et non pas 8 ou 10 ( un résultat qui dépend de quel ministre…)

    • Maysar

      Maysar

      @Kotama : Et les soit disant présidents qui sont imposés par l’armée des frontières , vous en dites quoi ?Vous dites ” Et cette nomination n’est pas une bonne nouvelle pour nous , lorsque l’on connait un peu à l’économie ” !
      Primo , en quoi cette nomination n’est pas bonne pour nous ?
      Secundo ; Vous parlez de qui en disant “nous ” , de ceux ont érigé la rente en en science économique depuis plus d’un demi siècle ?
      Tertio : Si vous parlez de vous , quelles sont vos compétences en matière d’économie ?

    • GUERRIER

      GUERRIER

      Félicitation a notre ami et frère monsieur Arezki;mais malheureusement ces Algériens qui réussissent bien a l’étranger mais jamais dans leurs pays d’origine;soit le niveau international est très faible,soit nos dirigeants sont des bourricots

      • Caramel

        Caramel

        Félicitations à notre compatriote, guerrier,si nos dirigeants s’appellent bourricots comme tu dis,je suis sûr qu’ils ne savent pas comment s’appellent leurs femmes .

    • Ajenwi

      Ajenwi

      Un extrait du livre de Malek Bennani “Le Musulman dans le monde de l’économie” qui résume la situation économique en Algérie et dans les pays musulmans en général ” Ce qui empêchera toujours les pays sous-développés, en général et musulmans en particulier, de se développer, c’est précisément l’inadéquation entre les structures mentales qu’ils véhiculent et entretiennent depuis l’ere post-almohadienne , en dépit de leur archaïsme et de leur inaptitude à susciter la dynamique sociale, et des structures économiques qui ne sont opérantes que dans la mesure où elles présupposent en chacun, l’existence du sens collectif et de la conscience d’être un élément, dans un mouvement d’ensemble, comme peut l’être un musicien dans un orchestre philharmonique.”

      • Iglidh

        Iglidh

        @avizane, Chez toi il devrait lecher les islamobaath pour grater le papiers

    • Zawali

      Zawali

      Mmis tmurt tu rends ta patrie l’Algérie fière de toi
      L’Algerie thzmourthiw Aazizen felli

    • Kotama

      Kotama

      Ça ne sent pas bon pour l’Algérie. Si ils ont nommé un algérien à ce poste là c que c peut-être le futur président algérien qu’ils mettre en place par la force. Il faut savoir aujourd’hui que la plupart des présidents sontdes anciens de la banque mondiale ou du fond monétaire international. Ils sont là pour mettre les pays en coupe réglée. Et cette nomination n’est pas une bonne nouvelle pour nous lorsque l’on connait un peu l’écononie.

    • uchan

      uchan

      Dommage que notre élite profite au bonheur d’autres cieux, quant à nos, nous avons droit aux voleurs et incompétents

      • tamurt

        tamurt

        Cest kifkif. En algerie ils honorent le monde arabe

  • À la une

  • L'Actualité en temps réel

  • International

close
close