search-form-close
Un journaliste placé sous mandat de dépôt

Un journaliste placé sous mandat de dépôt

Le correspondant de la chaîne Al Mayadine en Algérie, Sofiane Merakchi, a été placé sous mandat de dépôt, jeudi 26 septembre 2019 par le tribunal de Bir Mourad Raïs, a annoncé à TSA Arabi son avocate Me Fatima-Zohra Benbraham.

Arrêté dimanche dernier par la gendarmerie après une perquisition dans les locaux de la chaîne à Alger, Sofiane Merakchi, ancien journaliste de la radio, également producteur pour les chaines France 24 et RT, est accusé d’avoir fourni des images de la manifestation de vendredi dernier à des médias étrangers dont la chaîne qatarie Al Jazeera.

Selon certaines sources, il est poursuivi pour les chefs d’inculpation d’« utilisation d’une technologie permettant la diffusion en direct pour le compte de télévisions étrangères sans agrément » et « incitation à attroupement à travers la chaîne de télévision Al Mayadine ».

Le Syndicat national des journalistes (SNJ) « qui suit de très près cette affaire, a appris avec beaucoup d’amertume, la prononciation de cette mesure extrême privative de liberté à l’encontre de notre confrère ». Le SNJ « en appelle aux autorités judiciaires compétentes de revoir cette mesure disproportionnée et, en l’occurrence, remettre en liberté notre confrère ».

Jeudi, RSF a dénoncé les « pressions qui se multiplient » sur la presse. « Chercher à orienter la couverture d’événements est illusoire. Les autorités algériennes doivent cesser d’entraver le travail des médias et des correspondants étrangers qui ne font que leur travail d’informer », a déclaré Souhaieb Khayati directeur du bureau Afrique du Nord de RSF.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close