search-form-close
Un rassemblement empêché par la police à Alger, plusieurs militants interpellés

Un rassemblement empêché par la police à Alger, plusieurs militants interpellés

Un rassemblement de protestation contre l’empêchement des marches et rassemblements pacifiques auquel ont appelé des militants politiques et associatifs a été empêché par la police, ce samedi vers 17 heures à Alger.

Les jeunes militants ont tenté de se rassembler sur le perron de la Grande Poste pour revendiquer le droit de se rassembler pacifiquement et d’occuper l’espace public en dehors des vendredis, avant d’être dispersés par la police déployée en grand nombre sur les lieux depuis la matinée.

Trois militants du MDS ont été interpellés, a appris TSA auprès du président du parti, Fethi Ghares. Il s’agit de Hania Chaâbane, Mohamed salah Lounis et Yacine Rezgui.

« Nous ne savons pas vers quel commissariat ils ont été conduits », a expliqué M. Ghares.

Trois autres militants appartenant à l’association Rassemblement Action Jeunesse ont été interpellés au même moment. Il s’agit, selon le président de l’association Abdelouhab Fersaoui, de Djalal Mokrani, Ahcen Kadhi et Hakim Addad.

Plus tôt dans la journée, un autre membre de l’association, Mohamed Said Dahmani, a été arrêté à sa sortie de l’hôtel à Alger, selon M. Fersaoui. « Nous savons juste qu’il est au commissariat de Bentelha, à part ça, nous n’avons aucune nouvelle de lui », a-t-il expliqué.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close