search-form-close

Visite d’Ouyahia à Arzew : ce qu’il faut retenir de la première journée

New Press

Pour sa première visite de terrain, le premier ministre a choisi de se rendre, ce dimanche 1er octobre, dans le complexe pétrochimique d’Arzew à 30 km à l’est d’Oran. Durant la première journée de cette visite de deux jours, Ahmed Ouyahia s’est exprimé sur plusieurs sujets d’actualité et a fait deux grandes annonces relatives aux hydrocarbures. Résumé de la première journée.

Carburants

Selon le compte rendu de l’Agence officielle et de l’ENTV, Ahmed Ouyahia a entamé sa visite en faisant remarquer que “les importations de carburants nous reviennent très chères”. “Les importations des carburants nous reviennent très chères et la dépréciation de la valeur du dinar rend la situation encore difficile. Il est donc nécessaire d’intensifier les efforts pour augmenter la production des carburants”, a demandé Ouyahia aux responsables de Sonatrach.

Gaz de schiste

Toujours dans les hydrocarbures, le premier ministre a annoncé la décision du gouvernement d’autoriser les investissements dans l’exploitation du gaz de schiste. Il a confié au groupe pétrolier public la mission délicate de convaincre les Algériens de l’utilité d’exploiter les hydrocarbures non conventionnels. “Nous estimons que le groupe pétrolier national dispose de capacités nécessaires pour expliquer au peuple algérien qu’il ne s’agit pas là d’une démarche aventurière mais d’une option visant à garantir l’avenir en matière énergétique”, a-t-il dit.

 Révision de la loi sur les hydrocarbures 

Poursuivant, Ahmed Ouyahia a jugé qu’il “était temps” de réviser la loi sur les hydrocarbures pour attirer les investisseurs étrangers et accroître les revenus pétroliers du pays. Il a estimé que la loi actuelle n’était plus attractive. Le premier ministre a dit que le pétrole demeurera un moteur essentiel dans l’économie nationale.

Images choquantes de l’ENTV

À Arzew, le Premier ministre ne s’est pas contenté de parler d’économie et d’hydrocarbures. Il a évoqué la polémique suscitée, après la diffusion par l’ENTV d’images choquantes sur la décennie noire et apporté son soutien à la télévision publique et a appelé à préserver la mémoire des victimes du terrorisme. “Je remercie la télévision nationale d’avoir diffusé ces images”, a-t-il lancé.

Affaire des 1000 milliards de dollars 

À Arzew, le Premier ministre a assisté à la réception de deux méthaniers acquis par la filiale de Sonatrach, spécialisée dans le transport maritime des hydrocarbures. En évoquant le prix d’achat de ces deux navires de transport de GNL, qui est de 400 millions de dollars, le Premier ministre a évoqué ce qui est peut-être qualifié de l’affaire dite des 1000 milliards de dollars. “Ces navires ont coûté plus de 400 millions de dollars (…) Pour ceux qui s’interrogent où sont passés les 1000 milliards de dollars”, a-t-il dit.

close