search-form-close
  • Brent: $57,21-1,67%
  • Taux de change: 1 € = 134,35 DZD (Officiel), 204 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Yasmina Khadra ouvre le feu sur Rachid Boudjedra

franceculture.fr

Yasmina Khadra a répondu, ce dimanche 8 octobre, à Rachid Boudjedra qui évoque dans son dernier pamphlet une élite algérienne qui défend les « thèses néocoloniales », qui « falsifie l’Histoire » et qui exprime « la haine de soi ».

| LIRE AUSSI : Sansal, Daoud, Khadra…Boudjedra s’attaque aux « contrebandiers de l’Histoire »

« Je sais que tu crèves d’envie que je réagisse à tes diatribes, persuadé que mon mépris te martyriserait moins que mon silence. Qu’à cela ne tienne. Puisse mon mépris te toucher comme une grâce et t’éveiller au ridicule dans lequel tu te complais comme le ver dans le fruit », lâche d’emblée l’écrivain dans sa réponse à l’auteur de la Répudiation.

« Tu dis que je ne suis pas un écrivain. C’est ton droit. Pourquoi te faut-il en souffrir ? (…) Tu me traites de bougnoule de service ? Sache que je suis boycotté par l’ensemble des institutions littéraires de France depuis 2008. Tu contestes mon algérianité ? Je te rappelle que lorsque tu te terrais à Paris, durant la décennie noire, je menais une guerre atroce dans les maquis terroristes. Sans mes compagnons de combat et mes milliers de morts, jamais tu n’aurais remis les pieds en Algérie », poursuit Yasmine Khadra.

Ce dernier affirme être un « romancier qui s’évertue à mériter l’intérêt de ses lecteurs ». « Je travaille dur, tu sais ? Personne ne me fait de cadeau. Ce n’est pas un hasard si je demeure, à ce jour, l’écrivain algérien le plus lu en Algérie, l’écrivain maghrébin le plus lu au Maghreb, l’écrivain araberbère le plus traduit (50 pays) et le plus apprécié (10 millions de lecteurs) dans le monde », écrit l’auteur de L’Attentat.

« Aucun pays ne peut s’émanciper sans mythes et aucune jeunesse ne peut forcir sans idoles. Si notre pays n’en dispose pas, créons-les de toutes pièces comme font les nations fières de leur culture, au lieu de nous empresser de décapiter toute tête qui émerge », conclut-il.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (17)

    • Notabene

      Notabene

      Il n’ouvre pas le feu, il répond. Quand est-ce que TSA commence à apprendre son métier ? Je lis presque tous les jours sur TSA cette expression: X ou Y “tire à boulets rouges sur…”

    • koire

      koire

      Les zombies Yasmina khadra, boudjedra, kamel daoud, etc, etc….. les Nègres littéraires vous connaissez ?Subventionnés par qui ? Devinez?

      • Biari

        Biari

        C tout c que vous savez dire sponsorisé manipule A la solde de…
        Honte à nous elhassad wa elbaghdaaaa

    • gelas

      gelas

      Boudjedra est un aigri et jaloux qui ne produit plus rien depuis longtemps. Il écume les plateaux télés du pouvoir pour survivre. Ils l’ont traité à sa mesure sur Ennahar tv. Il s’est renié en deux minutes croyant avoir affaire à un flic qui l’interrogeait. Plus bas que cela dur à trouver. Quel minable,!!!

    • Hommadwiri

      Hommadwiri

      Boudjedra est atteint de la sénilité au lieu de la sinité et donc”
      *رفع عنه القلم

    • Maysar

      Maysar

      Monsieur Boudjedra prend ses ordres en haut pour tirer sur tout ce qui bouge !
      Comme ses promoteurs qui sont aussi ses mentors , il n’accepte pas que quiconque dépasse d”une tête !
      Sinon , pourquoi se verrait -il obligé dinsulter tour à tour , le grand Kateb Yacine , l’auteur de Nedjma , un roman aussi beau que la patrie qu’il dépeint ?
      Pourquoi vouloir diminuer du génie , du talent , de la culture et de l’engagement patriotique de Mouloud Mammeri , la sagesse incarnée ?
      Pourquoi insulter Yasmina Khadra , qui , en plus d’un officier exemplaire au service de son pays est un grand écrivain et une plume très fine quand il s’agit d’écrire sur les malheurs et les aspirations de son peuple ?
      Qui a mandaté Boudjedra , le répudié des Algériens , puisque personne ne lit ses torchons à traiter le jeune et talentueux Kamel Daoud de traître à sa patrie ?
      Même les professionnels du cinéma ne lui échappent pas !

    • winna

      winna

      En essayant de traduire , Khadra en arabe veut dire : verte= encore mûre!!et boujedra…..Jedra = Racine, ou autrement dit= dur., souche…etc
      Ainsi contentons- nous du commandant..mûr et délaissons la souche qui durcit …En dernier mot ….l’escargot entêté ne verra jamais sa petite tête sortir…

    • skyV

      skyV

      Monsieur Khadra est un modèle de representativite intellectuelle de l’Algérie post indépendante, il est le premier à user avec une saveur raffinée les figures de style métaphorique, la subtilité des mots, la pureté des phrases, la portée de la pensée la puissance de feu intellectuelle c’est tout simplement Monsieur Khadra le maître à pensée du roman les hirondelles de Kaboul je vous rends hommage avec mes respects les plus sincères

      • OpenMind

        OpenMind

        Khadra est le parfait bâtard de boumediene élevé et formatée dans les écoles de la terreur boumedieniene appelée pompeusement : école des cadets de la révolution !
        le KGB fut le poison inoculé à ces enfants nés sous X !!!
        la suite on la connait !!!
        ps: le reste du gratin intellectuel algérien est logé à la même obscure enseigne

        j’ arrête le massacre …

    • Hommadwiri

      Hommadwiri

      Boudjerra Rachid est atteint par la sinité.Ridiculisé par les jeunes journalistes de la chaîne En Nahar. Son comportement lors de cette scène odieuse est digne d’un simple citoyen soumis à un interrogatoire des terroristes sans arguments rationnels pour se défendre.Dans ses moments difficiles Boudjerra a renié ses convictions idéologiques sous la peur des journalistes terroristes .C’est dans les moments difficiles qu’on peut juger la personne pour sa ténacité, sa pugnacité,son bravoure et sa résistance à la torture en vue de rester fidèles à ses principes.Malheureusement ,ce n’était pas le cas de Boudjerra. Enfin ,il se croit number one et sous estime tous les autres écrivains qui selon lui ne maîtrisent pas le français .Il a critique , Amin Zaoui,soit disant son ami de longue date ,au fait que son français est médiocre et truffé de fautes .Boudjerra,un peu de modestie et d’humilité.

    • Kamelkahlouch

      Kamelkahlouch

      Suis de l’avis d’Apulée .
      Monsieur Khadra est l’un des rares romanciers laborieux qui a réussi à dépasser , verdict du lectorat en témoignage , le champ bougnoulique francophone et l’assistanat orienté des plateaux TV franco-canadiens : Une question d’étique et de dignité qui fondent l’ opposition sourde des maghrébins aux injustices , aux médiocrités et aux banditismes gestionnaires où qu’ils soient.

    • Thileli

      Thileli

      azul fellak à Monsieur KHEDRA , vous etes un grand Monsieur, n’en deplaise à ce jaloux de la reussite de ces compatriotes, ce Boudjedra n’a epargné personne , n’a t’il pas denegré la grande Dame de la litterature Algerienne , en l’occurrence ASSIA DJEBBAR ?
      il nous a fait de la peine quand il a été humilié par la chaine fantoche de ce pouvoir pourrri, mais finalement il a eu ce qu’il merite .

    • apulee

      apulee

      Y.Khadra n’a jamais etait UN bougnoule De service ,il na jamais cracher sur l’Algerie il etait fier de. ses origines il a toujours denoncer les salons parisien, c’est le seul qui a condamner le discours miserabiliste sur l’Algerie il a connu la gloire grace a son genie, sans l’aide De personne. Je suis dacord avec Boudjedra sur les autres intelectuels prefabrique, il se trompe sur Y.K, devrais presenter des excuses a Khadra

      • Fouroulou

        Fouroulou

        Ton message est à l’image de l’échange référencé dans l’article ci dessus, un ramassis de haine qui résume très laremet la mentalité dans ce pays. Ton arabisme est vraiment à gerber …

  • À la une

  • L'Actualité en temps réel

  • International

close
close