search-form-close

Zetchi menace de saisir le TAS contre la CAF

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF) Kheireddine Zetchi a menacé ce mardi de saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) dans le cas où la candidature du vice-président de la FAF Bachir Ould Zmirli aux élections du Bureau exécutif de la Confédération africaine (CAF) serait rejetée.

“Je dis qu’au jour d’aujourd’hui, nous n’avons reçu aucune notification de la CAF nous informant du rejet de la candidature de Ould Zmirli. Je tiens à préciser que le dépôt du dossier s’est fait dans les délais, soit jeudi dernier avant minuit. S’il y a un autre motif de rejet, nous allons puiser toutes les voies de recours possibles pour faire valoir nos droits, quitte à solliciter un arbitrage du Tribunal arbitral du sport (TAS)”, a affirmé le président de la FAF lors d’un point de presse tenu, en clôture du Symposium qui s’est tenu au Centre international des conférences (CIC) sur le renouveau du football national.

La FAF a choisi son numéro 2 pour se porter candidat aux élections du Comité exécutif de la CAF, dont les élections auront lieu en février prochain au Maroc, en marge du déroulement du Championnat d’Afrique des nations CHAN-2018 réservé aux joueurs locaux. La presse nationale a fait état dimanche dernier du rejet de cette candidature en raison du dépôt tardif du dossier.

“Avant son élection à la tête de la CAF, le président Ahmad Ahmad avait rencontré le même problème, mais cela ne l’a pas empêché de remporter les élections”, a expliqué Zetchi.

L’Algérie compte se repositionner au niveau de l’instance africaine, neuf mois après la défaite de l’ancien président de la FAF Mohamed Raouraoua aux élections du Comité exécutif face au Marocain Faouzi Lekjaâ.

close