search-form-close
À Alger, le drapeau national sur les étals à la veille de la grande mobilisation du 4e vendredi

À Alger, le drapeau national sur les étals à la veille de la grande mobilisation du 4e vendredi

Les Algériens s’apprêtent à descendre dans la rue demain vendredi 15 mars pour la 4e fois depuis le 22 février pour manifester pacifiquement contre le système. Ce jeudi, la veille d’une quatrième mobilisation citoyenne qui s’annonce déterminante, les rues d’Alger grouillent de monde.

À Alger, les rues grouillent de monde ce jeudi. Le drapeau national et l’emblème amazigh, sont étalés sur les étals, dressés par des jeunes un peu partout. À la Place Réda Houhou (ex Clauzel), le drapeau national se vend aux côtés des accessoires pour téléphones portables et les ustensiles de cuisine et les baguettes de pain.

À la rue Hassiba-Ben-Bouali et à Mohamed Belouizdad (Belcourt), des écharpes, drapeaux de différentes dimensions, des casquettes flanquées des couleurs nationales sont proposées aux passants par des marchands ambulants. Les prix qui varient entre 200 DA et 300 dinars pour les écharpes et les bandanas, ou encore 500 dinars pour les casquettes.

Les prix pour acheter les drapeaux varient quant à eux entre 300 et 800 dinars suivant les dimensions. Les plus grands sont vendus à 1000 DA, le drapeau le plus large mesurant 2 mètres de longueur et 1,5 mètre de largeur.

Des passants marquent une pause le long des étals pour demander les prix. Certains finissent par en acheter tandis que d’autres sont vite refroidis par les prix proposés jugés trop élevés. Les vendeurs interrogés expliquent que les ventes n’ont pas encore décollé. Ils espèrent cependant que les manifestations à venir « feront venir les clients ».

Durant les manifestations qui se déroulent dans le pays depuis le 22 février, les Algériens montrent leur attachement à leur pays, en brandissant le drapeau national, ou en portant des écharpes et des casquettes vert-blanc-rouge. Certains s’enveloppe dans le drapeau national, comme pour réaffirmer leur patriotisme et dire qu’ils manifestent pour l’Algérie.




close