search-form-close
EXCLUSIF – Le PDG d’Alliance Assurance dénonce des représailles à cause de son soutien au mouvement populaire

EXCLUSIF – Le PDG d’Alliance Assurance dénonce des représailles à cause de son soutien au mouvement populaire

Alliance Assurance s’est vue retirer, par le wali de Blida, un marché remporté par voie de soumission, a appris TSA, auprès de son PDG, Hassan Khelifati. Selon ce dernier, le retrait de ce marché est une sanction contre l’entreprise à cause des « positions politiques » de son PDG. Le marché a été donné à la compagnie publique d’assurances SAA.

Le contrat portait sur l’assurance du parc roulant de l’Epic Mitidja Nadhaf qui a publié un avis d’appel d’offres, le 3 janvier 2019. L’attribution du marché au profit d’Alliance Assurance a été annoncée, dans le quotidien El Moudjahid, le 17 février 2019.

Selon le PDG du groupe, la SAA a « contesté » la décision en évoquant « l’instruction donnée par le Premier ministre et portant sur la priorisation des compagnies d’assurances publiques dans l’attribution des marchés publics ». C’est suite à ce recours que le wali de Blida « a pris position en faveur de la compagnie publique », a affirmé le PDG d’Alliance, alors que la SAA « a été de facto éliminée à cause d’un dossier de soumission incomplet ».

Mais le vrai motif du retrait de ce marché à la compagnie d’assurance privée est lié, selon son PDG, aux positions politiques affichées de celle-ci en faveur du mouvement populaire de protestation contre le pouvoir. « Nous sommes sanctionnés par rapport à nos positions politiques », affirme Hassane Khelifati.

La compagnie privée compte déposer plainte selon son PDG qui se dit « victime de hogra ».

« Nous dénonçons le piétinement de la Constitution notamment l’article 43 qui interdit la discrimination entre secteur public et secteur privé. Nous allons déposer plainte, d’autant plus que les délais de recours pour la SAA ont été largement dépassé ».

Pour M. Khelifati, « le wali a pris position en faveur des compagnies publiques. Mais, en coulisse, on m’a dit qu’Alliance Assurance a été sanctionnée par rapport aux postions de politiques de son PDG ». Hassane Khelifa a gelé sa participation au FCE et il a participé aux marches populaires contre Bouteflika.

 

 




 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close