search-form-close
  • Brent: $47,86-2,88%
  • Taux de change: 1 € = 126,62 DZD (Officiel), 191,5 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Automobile : Bedda Mahdjoub tacle sévèrement Bouchouareb

Les projets de montage de véhicules lancés en grande pompe par l’Algérie n’ont pas atteint les objectifs escomptés. Le ministre de l’Industrie et des Mines, Bedda Mahdjoub, l’a fait clairement savoir ce dimanche 2 juillet.

« La première évaluation faite par mon secteur concernant la construction automobile fait ressortir que nous sommes loin des objectifs tracés », a-t-il affirmé, en marge de la clôture de la session d’automne du Parlement.

| LIRE AUSSI : Mourad Oulmi : “Il faut une dizaine d’années pour créer une industrie automobile en Algérie”

Pour étayer ses propos, Bedda Mahdjoub évoque trois points. Le premier concerne les prix des voitures qui restent « inaccessibles ». Il a, en suite, évoqué « le manque à gagner pour le Trésor public ». Enfin, le ministre a affirmé que ces projets « n’ont pas eu un impact important en termes de création d’emplois ».

Emboîtant le pas au Premier ministre, Bedda Mahdjoud a reconnu que  certains  grands projets n’ont pas atteint leur objectif notamment en termes de taux d’intégration, en dépit des sommes importantes injectées.

| VOIR AUSSI : VIDÉO. Affaire des 70 milliards DA : Ouyahia explicite les propos de Tebboune

Le ministre de l’Industrie veut aller vers « une nouvelle stratégie » qui consiste à encourager les start-up et les petites et moyennes entreprises : « Le moment est venu pour donner la chance aux jeunes », a-t-il dit.

Par ailleurs, le ministre a tenu à préciser que la  nouvelle dynamique, que le gouvernement compte engager dans le secteur de l’industrie, « n’est dirigée contre personne ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (12)

    • Galileo

      Galileo

      Rares sont les responsables politiques aussi denués du sens de l’Etat , et aussi peu soucieux de l’interet de la nation comme les responsables algeriens. Si on voulait casser un pays on n’aurait pas fais mieux!! Un guignol vide et creux comme sellal au gouvernement? Des vendus traitres a la nation a l’image des bouchouareb, khelil, saidani,ghoul,temmar,ben younes,ould abbes..et la liste est longue et a leur tête le senile sur sa chaise…droit dans le mur. Un épicier aurait geré le pays avec plus de bon sens que tout ce ramassis de sous-merdes rampantes et serviles. Tfouh aala rabhom.

    • Tahra

      Tahra

      Es-que ce n’est pas une tempète dans un verre d’eau salé avec la transpiration des pauvres citoyens algérien, ou un règlement de compte entre cigales dus a la forte chaleurs et a la baisse du prix de pétrole ou voir les deux;y’a quelque mois Mr bouchareb était intouchable et aujourd’hui il est devenu le sac a sable des nouveaux prétentieux;comme quoi parfois le roue elle tourne bien vite pour certains

    • Butters

      Butters

      Après les panama papers, voilà le scandale de l’automobile.
      Bouchouareb toujours pas derrière les barreaux ?

    • Frida

      Frida

      Il a foutu la merde certes mais Sellal l’a bien soutenu. Il était de connivence avec lui. Ils ont mange au même ratelier et partagé la cagnotte.

    • Bilalbilal

      Bilalbilal

      C était prévisible : baisse des taxes ou pas de taxe sur des véhicules en kit, alors que les véhicules importer aurais pu être taxer. Très peu de création d emploi dans l assemblage,
      Tarif des véhicules identiques
      A toujours le nif, faut qu il reste propre c est le principale

    • Fraternity

      Fraternity

      Mieux tard que jamais, dans ce même forum je n’ai pas arrêté de dénoncer les ateliers de montage de voitures, pour contourner la loi sur l’importation des voitures, dont était l’instigateur M. Bouchouareb et les pertes causées au trésor public. Au lieu de faire appel à des constructeurs de voitures connus sur la scène mondiale (Ford, Peugeot, Volkswagen…) M. Bouchouareb a préféré faire appel à des vendeurs-concessionnaires de voitures, pour monter des voitures en Kits du jour au lendemain. Une rapidité qui en dit long sur l’incompétence et la mauvaise gestion des deniers du pays.

    • pauvrico

      pauvrico

      Messieurs les Ministres si le secteur de l’automobile a des problèmes, autoriser dans la LFC l’importation des véhicules de moins de 3 ans avec des critères strictes concernant la sécurité

    • chonita

      chonita

      PAUVRES ANEGERIENS BOUTEFLIKA ET SON FRERE SE FOUTENT DE VOUS . ON EFFACE TOUT ET ON RECOMMENCE ET PENDANT CE TEMPS MOI JE M ENRICHIS ET JE SERAI LA POUR UN CINQUIEME MANDAT JUSQU A CE QUE TLEMCEN ET ORAN SOIENT DEVELOPPEES ET PUIS EN DEVENIR UN SULTANAT . BANDE DE CHIENS .QUANT AU X KABYLES AVANT MA MORT JE JURE DE VOUS ACCORDER VOTRE LIBERTE ET INDEPENDANCE

    • Hoggar

      Hoggar

      oui en effet les voitures fabriquées au bled sont plus chères que celles importées donc a quoi bonde créer des boites à montage de voiture si le consommateur trouve pas son compte tout ce que peut compter a l’état moralité c’est les firmes Renault et compagnie qui tirent les marrons chaud il est temps de changer de braqué pour que le consommateur soit gagnant et non les firmes étrangères à qui l’état a tout cédé sans contre partie !

    • solodz

      solodz

      Monter meme en partie une voiture n’est pas du meme acabit que découper une patate pour faire des chips !!!

  • À la une

    287Opération « mains propres » ou cabale anti-Haddad ?
    Il y a 20 heures

    Chaque jour qui passe resserre un peu plus l’étau autour du PDG…

    Chaque jour qui passe resserre un peu plus l’étau autour du PDG de l’ETRHB, Ali Haddad. Son duel l’opposant au Premier ministre Abdelmadjid Tebboune a pris un nouveau tournant ce samedi suite aux révélations faisant état d’un entretien entre Tebboune et le président Bouteflika, durant lequel ce dernier a donné des consignes claires pour « sévir » contre « les hommes d’affaires qui ne respectent pas les règles et ceux qui transfèrent de l’argent de manière illicite à…

  • L'Actualité en temps réel

  • International