search-form-close
Algérie : 43 000 cas de cancer enregistrés en 2016

Algérie : 43 000 cas de cancer enregistrés en 2016

Le ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf, révèle que « 43.000 nouveaux cas de cancer » ont été enregistrés en 2016. Sur ce nombre de personnes atteintes, « 33% ont subi un traitement de radiothérapie pour 230.000 séances ».

Actuellement, l’Algérie dispose de « 24 accélérateurs linéaires fonctionnels dans le secteur public et dix dans le privé » et « l’accessibilité aux soins de radiothérapie aurait été grandement améliorée » avec un délai pour obtenir un rendez-vous compris « entre 15 et 30 jours ».

Ouverture d’une clinique privée à Alger

Le ministre s’est exprimé, ce matin, lors de l’inauguration d’une clinique privée d’oncologie et de radiothérapie. Située à Dely Brahim, cette infrastructure fait partie du groupe médical Al Azhar Santé et dispose de services « de radiothérapie, de médecine nucléaire, d’irathérapie, d’oncologie médicale, de chirurgie oncologique, de réanimation et d’un service d’hospitalisation », indique un communiqué. Dans cette clinique, renommée Fatema Al Azhar, des examens « d’endoscopie digestive diagnostique et interventionnelle », seront également pratiqués.

L’ouverture de l’établissement « vient consolider le parc national en matière de lutte contre le cancer », a déclaré Abdelmalek Boudiaf, qui s’est félicité de « l’intégration du secteur privé au réseau national de la santé ».

Le ministre est aussi revenu sur la « pression » qui subsiste en matière de soins du cancer du sein et de la prostate. Il a indiqué que les patients souffrant de ces deux types de cancers bénéficieront de l’ouverture prochaine de « trois centres » à « Sidi Bel Abbès, Tlemcen et Adrar », équipés de « neuf accélérateurs de plus ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close