search-form-close
  • Brent: $50,56-0,47%
  • Taux de change: 1 € = 126,62 DZD (Officiel), 192.50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Créances impayées dans le BTP : une organisation patronale accuse Tebboune

Abdelmadjid Tebboune Toufik Doudou / New Press
Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune, en visite dans les sites "AADL" à Alger

Le président de l’Association générale des entrepreneurs algériens (Agea), Mouloud Kheloufi, charge violemment le ministre de l’Habitat, Abdelmadjid Tebboune. Il l’accuse d’être responsable de l’accumulation des créances impayées dans le secteur du BTP.

| LIRE AUSSIEXCLUSIF. Les chantiers de logement à l’arrêt : plus de 1,2 milliard USD de créances impayées auprès des entreprises étrangères

« C’est la responsabilité du ministre. C’est lui qui a fermé les portes du dialogue. C’est lui qui a choisi les entreprises étrangères », a-t-il tonné dans une déclaration à TSA.

Pour le chef de l’Agea, la situation est extrêmement « dangereuse » pour les entreprises algériennes. « On est asphyxiés », s’alarme-t-il.

Selon lui, les entrepreneurs algériens, dont les montants des créances s’élèvent à 50 milliards de dinars, sont déjà en faillite et le secteur n’embauche plus personne. « En 2016, 350 entreprises ont mis les clés sous le paillasson. On a essayé de trouver des solutions et de baisser la pression. Mais, il n’y a pas de dialogue », s’insurge-t-il.

« Ce qui a été accordé par le CPA aujourd’hui (12 milliards de dinars), ce n’est rien, c’est minime. On s’attendait à 100 milliards de dinars et non 12 milliards », s’interroge-t-il.

| LIRE AUSSICréances impayées dans le BTP : Tebboune accuse le ministère des Finances et le CPA

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (1)

    • nabouz

      nabouz

      Le pire est à venir dans un pays ronger par une crise multidimensionnelle, où le premier ministre demande à madame Samia de mettre la musique pour danser ( même la cigale de Jean de La Fontaine n’aurait pas fait pire en terme de suicide)

  • À la une

    41Entretien avec Noureddine Boukrouh : « Où va-t-on comme çà ? »
    Il y a 12 heures

    Noureddine Boukrouh est fondateur du Parti du renouveau algérien (PRA) qu’il a…

    Noureddine Boukrouh est fondateur du Parti du renouveau algérien (PRA) qu’il a présidé jusqu’en 1992. Il a notamment été ministre du Commerce sous Bouteflika. Depuis quelques années, il ne s’exprime que très rarement sur les questions politiques. Dans cet entretien, il revient sur les derniers événements au sommet de l’État. ENTRETIEN.

    Quel regard portez-vous sur la nomination à la tête du gouvernement d'Abdelmadjid Tebboune, en remplacement d'Abdelmalek Sellal ?
    Les raisons du remplacement de M. Sellal par…

  • L'Actualité en temps réel

  • International