search-form-close
Décès d’un individu après son interpellation à Alger : la DGSN s’explique

Décès d’un individu après son interpellation à Alger : la DGSN s’explique

Un individu a succombé à ses blessures ce mardi 4 août à l’hôpital Salim Zemirli d’El Harrach, où il a été évacué le 29 juillet, après s’être « cogné volontairement la tête contre une porte » dans un commissariat d’Alger, indique la DGSN dans un communiqué.

« Le 29 juillet, dans le cadre de leurs activités relatives au respect de l’ordre et de la tranquillité publics, les services de police de la sûreté de la daïra de Hussein Dey, relevant de la sûreté de la wilaya d’Alger, ont été amenés à interpeller un groupe de personnes qu’ils ont dirigés à la sûreté urbaine de Jolie vue », relate la DGSN.

Elle poursuit en affirmant qu’à « minuit un citoyen parmi ce groupe, contre toute attente, s’est cogné volontairement la tête contre la porte de ce service dont il a détruit un isolant. Ayant perdu connaissance, il a été transporté par les services de la Protection civile à l’hôpital Salim Zemirli d’El Harrach pour les soins ».

À l’hôpital, cet individu a « subi une intervention chirurgicale au niveau de la tête », et le « service de police a été informé ce jour 04 août 2020 de son décès ».

La DGSN affirme qu’une enquête a été ouverte par l’autorité judiciaire compétente.

  • Les derniers articles