search-form-close
Dépistage du coronavirus : le démenti de l’Institut Pasteur d’Alger

Dépistage du coronavirus : le démenti de l’Institut Pasteur d’Alger

Le directeur général de l’Institut Pasteur d’Alger dément les rumeurs faisant état de diagnostics erronés du coronavirus, assurant que les techniques utilisées par l’établissement sont conformes aux standards internationaux.

Dans une déclaration à l’APS, Faouzi Derar révèle aussi le nombre de tests effectués par l’établissement depuis l’apparition de l’épidémie du coronavirus en Algérie : ils s’élèvent à 2500.

M. Derar a affiché en outre son optimisme quant à un meilleur déroulement des tests dans les jours à venir, à la faveur du confinement imposé dans certaines régions qui permettra d’introduire de nouvelles méthodes de test portant uniquement sur les cas montrant des symptômes, ainsi que grâce à l’entrée en service des annexes de l’Institut à Oran, Tizi-Ouzou, Constantine et Ouargla.

M. Derar a par ailleurs indiqué que le virus qui sévit en Algérie est de la même la souche que celui qui touche la France ce qui laisse déduire, selon lui, que les cas enregistrés en Algérie ont été importés de ce pays.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close