search-form-close
Des casseurs provoquent des violences à la fin de la manifestation à Alger : 63 blessés, 45 personnes arrêtées

Des casseurs provoquent des violences à la fin de la manifestation à Alger : 63 blessés, 45 personnes arrêtées

Les violences qui ont marqué la fin des manifestations contre le cinquième mandat ont fait 63 blessés dont 56 policiers et sept citoyens, selon un bilan officiel de la DGSN.

Les policiers et citoyens blessés ont été soignés à l’hôpital central de police d’Alger (Les glycines), selon la même source.

La police annonce avoir procédé à 45 arrestations après des actes de violences et d’atteinte aux biens publics, notamment en fin de journée. Cinq de ses arrestations ont été effectuées au niveau de l’hôtel Saint-George où des actes de vandalisme ont été enregistrés. Selon la DGSN, la majorité des personnes arrêtées étaient sous l’effet de « psychotropes » et de drogues.

Selon des témoignages de manifestants, à la fin de la marche pacifique à Alger, des groupes de casseurs ont investi le terrain où ils se sont livrés à des actes de violences.

Selon nos sources, plus de 800.000 personnes ont participé à la marche de ce vendredi à Alger.

 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close