search-form-close
Des visas pour les journalistes étrangers

Des visas pour les journalistes étrangers

Après plusieurs mois de restrictions, les journalistes étrangers sont de nouveau les bienvenus en Algérie. Plusieurs visas de presse ont été délivrés cette semaine à des médias étrangers, a appris TSA de sources concordantes. Plusieurs autres demandes sont actuellement en cours de traitement au niveau des structures concernées, selon nos sources.

Jusqu’à cette semaine, les demandes de visas pour les journalistes étaient systématiquement refusées. Un journaliste français, entré sans visa de presse, a même été expulsé la semaine dernière. Il a été interpellé alors qu’il prenait des photos près du stade du 5 juillet.

Seuls les journalistes binationaux travaillant notamment pour des médias français ont pu venir en Algérie effectuer des reportages. Mais deux journalistes binationaux travaillant pour des médias français ont été brièvement interpellés cette semaine avant d’être relâchés.

Selon nos informations, la décision d’ouvrir le pays a été prise par Ramtane Lamamra, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères. Alger cherche visiblement à donner du crédit au processus de transition.

En Algérie, trois structures sont impliquées dans le processus de délivrance des visas pour les journalistes étrangers : le ministère des Affaires étrangères, le ministère de la Communication et les services de renseignements. En cas d’avis défavorable de l’une de ses structures, le visa est refusé. Mais cette fois, la procédure ne semble avoir été suivie.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close