search-form-close
Emeutes meurtrières à Relizane : le parquet rectifie sa version des faits

Emeutes meurtrières à Relizane : le parquet rectifie sa version des faits

Le procureur général du tribunal de Oued R’hiou (Relizane) a rectifié ce jeudi 19 septembre, sa version des faits qui ont endeuillé dans la nuit de mercredi à jeudi cette ville.

« Le parquet général informe qu’après investigation, il s’est avéré que la voiture à l’origine de l’accident est une propriété privée de l’agent de police auteur de l’accident. Il s’agit d’une Renault Mégane de couleur blanche immatriculée à Relizane, elle n’appartient pas aux services de la Sûreté de Oued R’hiou », a indiqué le procureur général du tribunal de Oued R’hiou dans un communiqué.

Dans un précédent communiqué, le procureur général du tribunal de Oued R’hiou avait indiqué qu’ « une collision entre une voiture de la sûreté de daïra et une moto conduite par un mineur, S.M.A âgé de 15 ans, a provoqué le décès de ce dernier, et des blessures graves à son compagnon B.A.H âgé de 24 ans ».

De son côté, la DGSN a publié un communiqué où elle a précisé que la collision a eu lieu entre une motocyclette et « un citoyen policier en position de repos, à bord de son véhicule personnel » et la moto.

À la suite de cet accident, des incidents ont éclaté entre des groupes d’individus et les forces de l’ordre à hauteur du siège de la sûreté de daïra. « Du constat des faits, l’on déplore le décès de deux jeunes citoyens, dans des circonstances que l’enquête en cours et l’expertise légale, détermineront », a précisé la DGSN.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close