search-form-close
  • Brent: $50,56-0,47%
  • Taux de change: 1 € = 126,62 DZD (Officiel), 192.50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

France : pas de Benzema chez les Bleus

Comme il fallait s’y attendre, Karim Benzema ne figure pas dans la liste des joueurs français rendue publique, ce jeudi, pour les matches internationaux du mois de juin, contre le Paraguay, la Suède et l’Angleterre.

Le sélectionneur de l’équipe de France, Didier Deschamps, a saisi l’occasion de sa rencontre avec la presse pour répondre à l’attaquant du Real Madrid.

En fait, le coach français ne déroge pas au discours qu’il a toujours tenu à propos de Benzema. « L’équipe de France s’est construite avant l’euro. Elle s’est consolidée à travers la compétition, où on a réussi à arriver en finale, où elle a été compétitive. Elle a continué à l’être en qualification à la Coupe du Monde. J’ai un groupe dans lequel y a un équilibre, une harmonie une vraie dynamique. Et autour aussi. J’ai fait confiance à des joueurs qui ont répondu sur le terrain de par leurs performances », a-t-il expliqué.

Comprendre par-là que Benzema ne fait plus partie de ses plans, peu importe ses performances en club. Le joueur doit tirer un trait sur l’équipe de France. Du moins tant que Deschamps est à sa tête.

Sur le même sujet : 

 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (4)

    • Ikouk

      Ikouk

      ²Qu’ils soit français ou austro-hongrois ne change rien à l’affaire: est-il victime, oui ou non, d’une opinion raciste qui influence les décideurs de l’Etat français, FFF comprise?
      Ils n’admettent pas Benzema car il est le mâle dominant dans cette basse-cour.

    • elmountasir

      elmountasir

      Benzéma et sa non sélection dans l’équipe des bleus est une affaire franco-française; les algériens n’en ont rien à foutre ,puisqu’il s’agit de défendre le drapeau tricolore.
      Maintenant, qu’il ait le courage de renier la nationalité française pour intégrer l’équipe nationale ,et à cemoment, ce sera

      • malak

        malak

        Stupide ! Alors il ne faut plus parler en Algérie des algériens de l’étranger (bi-nationaux ou pas) car ils n’intéressent que quand ils peuvent ramener de l’argent ou être des 1ers de la classe. Combien de fois ai-je lu que Zidane était algérien. Celui-là même, qui a été laissé sur le banc de touche par l’Algérie (c’est pour cela qu’il est revenu à son pays d’adoption). D.D est connu pour ce qu’il éprouvait concernant Zidane, Nasri (un peu fou celui-là), d’ailleurs il n’y a plus de “maghrébins”, sinon marocains en équipe de France). E. Petit avait aussi une grande animosité envers Zidane, comme Leboeuf et d’autres. Les parents et l’Algérie on “fauté” et lorsqu’on voit toute la jeunesse alg. actuelle, ne rêver que d’une chose, rejoindre le pays qui a colonisé le leur … alors vraiment on se dit que c’est une “révolution” et un peuple perdus !

  • À la une

    41Entretien avec Noureddine Boukrouh : « Où va-t-on comme çà ? »
    Il y a 12 heures

    Noureddine Boukrouh est fondateur du Parti du renouveau algérien (PRA) qu’il a…

    Noureddine Boukrouh est fondateur du Parti du renouveau algérien (PRA) qu’il a présidé jusqu’en 1992. Il a notamment été ministre du Commerce sous Bouteflika. Depuis quelques années, il ne s’exprime que très rarement sur les questions politiques. Dans cet entretien, il revient sur les derniers événements au sommet de l’État. ENTRETIEN.

    Quel regard portez-vous sur la nomination à la tête du gouvernement d'Abdelmadjid Tebboune, en remplacement d'Abdelmalek Sellal ?
    Les raisons du remplacement de M. Sellal par…

  • L'Actualité en temps réel

  • International