search-form-close
Gaïd Salah prévoit une participation « massive » aux prochaines présidentielles

Gaïd Salah prévoit une participation « massive » aux prochaines présidentielles

Le chef d’état-major et vice-ministre de la Défense, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, a vivement critiqué ce mercredi ceux qui s’opposent à la solution préconisée par le pouvoir, à savoir l’organisation d’élections présidentielles dans les plus brefs délais, les qualifiant de « horde » aux « slogans creux » qui n’a « aucun lien avec l’intérêt du peuple algérien ».

« Nous avons parlé auparavant de la nécessité d’accélérer la tenue des présidentielles, mais aujourd’hui nous sommes absolument certains que celles-ci se dérouleront dans les délais déterminés, grâce à la bonne perception du peuple quant aux agendas de certaines parties bien connues, qui n’ont aucun lien avec l’intérêt du peuple algérien ; agendas dictés par des entités hostiles à l’Algérie, qui consentent tous les efforts tendancieux afin d’entraver la solution constitutionnelle, en l’occurrence la tenue des présidentielles », a affirmé le chef d’état-major dans une allocution prononcée ce mercredi en marge de son deuxième jour de visite en 5ème Région militaire, citée par un communiqué du ministère de la Défense nationale.

« Ces parties hostiles sont parfaitement conscientes que la tenue des présidentielles signifie le début d’ouverture sur la démocratie réelle », a estimé le vice-ministre de la Défense, considérant que « ceci est loin de plaire à cette horde, qui agit selon la logique de la bande, laquelle consiste à appliquer le principe de désinformation et à se cacher derrière des slogans, aujourd’hui mise à nu devant l’opinion publique nationale. Ces slogans qui réclament la démocratie d’une part, œuvrent inlassablement pour ne pas l’atteindre d’autre part », a soutenu Gaïd Salah.

« En situation de crise réelle, ils se retrouvent face à deux options, soit accepter le résultat des urnes ou se mettre à l’écart du choix populaire, ce qu’ils n’accepteront jamais », a analysé le chef d’état-major. « Raison pour laquelle, ils cherchent une troisième alternative aux conséquences inconnues et aux répercussions imprévisibles, car totalement loin de l’intérêt du peuple algérien », a avancé Gaïd Salah, qualifiant cette alternative de « nihiliste, stérile et sans perspective, qui expose la sécurité et la stabilité de l’Algérie à d’innombrables périls ».

« Il est certain que le meilleur moyen qui puisse permettre au peuple algérien de relever tous les défis actuels et futurs est de se prémunir contre les mensonges répétés et continus qu’adopte, avec impertinence, cette horde égarée qui veut imposer sa vision altérée à la majorité du peuple algérien, en employant ses relais médiatiques à l’intérieur et à l’extérieur du pays et en mobilisant des porte-voix à travers les réseaux sociaux, outre l’utilisation pernicieuse des marches populaires et estudiantines en veillant à se mettre à la tête de ces marches et à brandir des slogans creux de manière répétée, servant leur vision aberrante et leurs objectifs », a également affirmé le vice-ministre de la Défense.

Le chef d’état-major a conclu son allocution en affirmant prévoir une participation « massive et affluente » lors des prochaines élections présidentielles. « Pour conclure, je tiens à saluer cette conscience grandissante et forte quant à l’intérêt suprême de l’Algérie que le peuple algérien ne cesse de démontrer clairement, avec persévérance et dévouement ; des qualités qui ne sont pas étrangères à notre peuple authentique dont nous sommes parfaitement certains que sa participation à l’élection du futur Président de la République sera massive et affluente, en toute liberté, intégrité et transparence pour faire le bon choix », a conclu Gaïd Salah.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close