search-form-close

Grèves : les groupes parlementaires appellent le gouvernement à « ne pas céder »

Toufik-Doudou-PPAgency

Cinq groupes parlementaires, ont appelé ce mardi le gouvernement confronté à une série de grèves, « à agir avec rigueur et à ne pas céder aux provocations qui vont à l’encontre du principe de l’égalité entre toutes les catégories sociales et entravent la bonne prise en charge des revendications légitimes ».

Ces groupes représentent des partis du pouvoir, en l’occurrence le FLN, RND, TAJ, MPA et les indépendants.

Dans un communiqué rendu public, ces groupes qui réitèrent leurs soutiens aux positions du gouvernement estiment que « les mouvements qui secouent certains secteurs ont pris une orientation injustifiée, bien que l’exercice du droit syndical soit garanti par la Constitution », selon ce texte repris par l’agence officielle.

Dans ce contexte, ces groupes appellent « les grévistes à faire preuve de sagesse, à mettre un terme à la grève ouverte, à rejoindre leurs postes, pour l’intérêt des élèves et des malades et, à faire prévaloir le dialogue pour la satisfaction de leurs revendications légitimes ».

Cette sortie de ces groupes parlementaires qui ne s’expriment que très rarement sur les sujets qui agitent le pays, intervient au lendemain de la réception par le président de l’APN d’une délégation des médecins résidents. Elle intervient également à la veille de l’appel de l’intersyndicale des syndicats autonomes à une grève générale prévue pour demain, mercredi.

>> LIRE AUSSI : Front social : coup de bluff et « lignes rouges »

close