search-form-close
Grèves : les sénateurs du tiers présidentiel appellent à tenir compte des “capacités” du pays

Grèves : les sénateurs du tiers présidentiel appellent à tenir compte des “capacités” du pays

Trois groupes parlementaires du Conseil de la nation sont revenus, ce mercredi 14 février sur la contestation sociale qui gagne du terrain. « Les groupes parlementaires du Conseil de la nation (tiers présidentiel, FLN, RND) suivent avec intérêt ce qui se passe sur la scène national notamment les mouvements à caractère revendicatif », indiquent-ils dans un communiqué.

Ces trois groupes parlementaires appellent ensuite à « privilégier l’intérêt suprême du pays » et de « prendre en considération « ses capacités actuelles » loin de « la politique d’escalade dont les conséquences ne sont pas garanties ».

Les groupes parlementaires du Conseil de la nation assurent que « l’État, sous la gouvernance de son excellence le président de la République, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, ne va pas abandonner son caractère social et son devoir de protéger les citoyens et leurs droits légitimes », écrivent-ils.

Les sénateurs de la majorité présidentielle affirment qu’ils « comprennent certaines préoccupations ». Ils demandent toutefois à ce que celles-ci soient « exprimées en respectant les lois de la République » et en privilégiant le « langage du dialogue » pour trouver les solutions adéquates.

>> LIRE AUSSI : Grèves : les groupes parlementaires appellent le gouvernement à « ne pas céder »

close