search-form-close
Hayet Louni et Tereza, deux influenceuses algériennes atypiques

Hayet Louni et Tereza, deux influenceuses algériennes atypiques

Hayet Louni qui donne des cours de français et Bensafia Tereza qui raconte sa vie de paysanne en Kabylie sont deux influenceuses algériennes qui sont admirées pour leurs idées simples.

Les success-stories algériennes sur les réseaux sociaux sont nombreuses. Plusieurs influenceurs ont pu se constituer des communautés de plusieurs millions de followers, mais certains se distinguent en le faisant avec des idées très simples qui sortent des standards qui faisaient jusque-là le succès des pages sur les réseaux sociaux.

Les cas de Tereza, qui partage sa vie de jeune fille paysanne en Kabylie, et de Hayet Louni, qui donne simplement des cours de langue française, sont emblématiques.

Les deux jeunes femmes apportent la preuve qu’on peut être admiré et suivi sans verser dans le sensationnel.

Tereza Bensafia est, pour ainsi dire, sortie de nulle part. Le succès de sa page sur TikTok est fulgurant. La jeune montagneuse kabyle s’est mise à partager des scènes de ses tâches quotidiennes au champ et à la maison et ne se doutait pas que le succès l’attendait. Très vite son compte TikTok a atteint 1,7 million de followers et près de 30 millions de likes.

Sur son fil, on voit défiler des vidéos la montrant chevaucher un baudet ou revenir des champs après avoir fait paître ses chèvres, un fagot de bois sec sur le dos, ou en train de ramasser patiemment des olives.

@terezabensafia2 Un plaisir ❤️#kabyles #kabylesdeparis♓️ #kabylie_algérien_bérbére? #fouryoupage #kabyle_dz????????????? #fouryoupage #kabyle_dz????????????? #kabylienne #algerienne??❤️___france?? ♬ son original – Bilel??


Dans la petite maison familiale, Tereza, toujours habillée de la robe kabyle traditionnelle, fait aussi les tâches ménagères de routine et il lui arrive de préparer des petits plats traditionnels. Bien sûr sans manquer de tout partager avec ses fans. Ces derniers, de plus en plus nombreux, l’adorent.

Tereza raconte sa vie à la campagne, et Hayet Louni donne des cours de français

La jeune Teteza Bensafia est suivie et admirée aux quatre coins de l’Algérie et même à l’étranger où des médias de renom lui ont consacré des portraits.

Les commentaires qui suivent ses publications sont élogieux, même si, parfois, il arrive que certains tentent de tourner en dérision sa vie de paysanne. Mais la jeune femme est fière de sa condition, de ses origines et de sa culture et n’hésite pas à le répéter à chaque fois que de besoin.

Avec 30 millions de likes sur TikTok, elle est aujourd’hui sans doute riche. Aux dernières nouvelles, elle s’est lancée dans les affaires en ouvrant un grand magasin de prêt-à-porter pour femmes à Alger. Sans pour autant renoncer à sa vie de montagnarde qu’elle continue toujours à partager au quotidien.

Hayet Louni a moins de followers (un peu plus de 500 000 sur Facebook) mais elle se distingue aussi par la simplicité de l’idée qui lui a permis de se faire une place sur les réseaux sociaux.

Elle s’est spécialisée dans les vidéos courtes qu’elle filme souvent sur le balcon de son appartement au centre d’Alger et dans lesquelles elle explique les subtilités de la langue française, des mots difficiles aux expressions connues ou peu communes, les fautes courantes, les pléonasmes, les locutions latines… On apprend beaucoup avec elle.

Visiblement, elle maîtrise bien la langue de Molière et elle partage volontiers son savoir avec ses abonnés.

Hayat Louni a grandi en France et à fait le choix de rentrer en Algérie où elle gère l’entreprise de son père.

Le succès de ses « cours de français » tombe à pic au moment où la place de cette langue et des autres langues étrangères dans la société algérienne fait débat. Cela démontre au moins que beaucoup d’Algériens tiennent à l’apprentissage des langues étrangères.

Tout récemment, une autre Algérienne, Faiza Mokrane, a fait un tabac sur les réseaux sociaux en partageant une recette de galette algérienne, peut-être la préparation algérienne la plus simple. La vidéo a été vue plus de 1 million de fois sur TikTok.

  • Les derniers articles

close