search-form-close
Jus toxique : le producteur rompt le silence

Jus toxique : le producteur rompt le silence

Promasidor El Djazair a réagi à l’annonce par le ministre du Commerce de la fermeture de son usine de fabrication de jus soluble de marque Amila et du retrait du produit du marché.

« L’ensemble des produits de marque Amila sont conformes aux normes algériennes et internationales les plus strictes et font l’objet de contrôles réguliers, que ce soit au niveau des fournisseurs d’ingrédients, au sein de nos unités de production et par les autorités algériennes, et ce depuis 2003 », affirme le producteur dans un communiqué daté de ce dimanche 16 décembre.

D’après l’entreprise, le problème se situe plutôt dans « le mode de consommation » du produit, notamment par des enfants, dans certaines régions, comme l’ont relayé des chaînes de télévision privées il y a peu. Certains de ces consommateurs « auraient ingéré la poudre par voie nasale au lieu de la diluer dans un litre et demi d’eau », affirme l’entreprise.

Le fabriquant dit prendre « très au sérieux toute atteinte potentielle à la santé des consommateurs » et affirme collaborer « étroitement avec les autorités compétentes pour faire la lumière sur ces allégations ».

« Toutes nos équipes sont mobilisées afin de conduire des analyses complémentaires pour dissiper tout doute sur la qualité de nos produits », rassure Promasidor pour qui « l’inquiétude » autour de son produit a été générée par des « annonces largement relayées par les médias ».

| LIRE AUSSI : Jus toxique : l’usine fermée, les produits retirés du marché

 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close