search-form-close
  • Brent: $63,16+0,81%
  • Taux de change: 1 € = 134,84 DZD (Officiel), 204,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Kamel Eddine Fekhar suspend sa grève de la faim

Kamel Eddine Fekhar, hospitalisé à l’hôpital de Laghouat, a suspendu sa grève de la faim, ce vendredi 21 avril. Il a répondu favorablement à l’appel d’un collectif d’avocats qui se sont déplacés à l’hôpital de Laghouat hier jeudi pour lui rendre visite.

« Ce 20 avril, nous, Maîtres Noureddine Ahmine, Ali Chikhaoui, Smaïl Bousalah, Nadjib Sadeg et Mokrane Aït Larbi, avons rendu visite à Kameleddine Fekhar (…). En grève de la faim depuis 108 jours, son état de santé était inquiétant au point de mettre sa vie en danger », affirme Me Mokrane Aït Larbi dans une déclaration.

« Il a été difficile, devant cette situation, de le convaincre de mettre fin à sa grève de la faim et de se soumettre aux examens et aux soins médicaux ; mais il a répondu favorablement à notre appel et a décidé l’arrêt de la grève à compter du 21 avril », assure l’avocat qui souligne que l’état de santé du détenu « exige son transfert en urgence dans un hôpital équipé de tous les moyens nécessaires à son rétablissement ».

« Déterminé à aller jusqu’au bout de son combat, Kameleddine Fekhar était prêt à sacrifier sa vie pour une cause juste qu’il défend avec la force de ses convictions. Nous ne pouvons que saluer sa décision de répondre à notre appel, qui survient à l’occasion de la commémoration du 20 avril », ajoute Me Ait Larbi.

Kamel Eddine Fekhar a été arrêté, en 2015, suite aux violences enregistrées dans la wilaya de Ghardaïa. Il est accusé notamment « d’incitation à la haine et à la violence », « d’atteinte à la sûreté de l’État et à l’unité nationale ».

close
close