search-form-close

La Chine s’inquiète pour la sécurité de ses ressortissants en Algérie après l’assassinat d’un Chinois

La Chine a mis en garde mardi via son ambassade à Alger ses ressortissants en Afrique du nord pour prendre des « précautions de sécurité supplémentaires » à la suite d’un récent « cambriolage mortel » d’un citoyen chinois en Algérie, rapporte l’agence chinoise Xinhua, ce mercredi.

L’ambassade a déclaré dans un communiqué sur son site officiel qu’un employé d’une entreprise chinoise est « mort des suites de ses blessures après une attaque au couteau dimanche après-midi dans la région de Dar el Beïda à Alger. »

Le chef de la section consulaire de l’ambassade de Chine s’est rendu mardi au siège de la police d’Alger et au commissariat de Dar el Beïda pour exprimer « ses sérieuses inquiétudes sur l’incident, tout en demandant à la police algérienne de tout faire pour arrêter le meurtrier », selon la même source.

L’ambassadeur chinois, Yang Guangyu, a prévu de rencontrer des responsables du ministère algérien des Affaires étrangères mercredi pour les « inciter à attacher une plus grande importance à la sécurité des citoyens et des entreprises chinoises en Algérie » et « prendre des mesures concrètes pour assurer leur sécurité. »

Le communiqué a révélé que « plusieurs régions d’Algérie ont récemment été le théâtre de plusieurs cas de vols à main armée et de cambriolages contre des sociétés et du personnel chinois, entraînant des dommages corporels et matériels à des degrés divers. »

L’ambassade a exhorté les entreprises et les citoyens chinois en Algérie à « élever leur degré de vigilance et à prendre des mesures préventives supplémentaires quant à la sécurité. »

close