search-form-close

La liste des 16 médicaments contenant du Valsartan interdits par le ministère de la Santé

Le ministère de la Santé a ordonné aux Directeurs de santé de wilayas (DSP) le retrait de 16 médicaments contenant du Valsartan après une alerte lancée par l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Dans son courrier daté du 7 juillet dont nous détenons une copie, le département de Hasbellaoui explique sa décision par la mise en garde lancée par l’EMA contre “la présence d’une impureté contenue dans la substance active fabriquée par la société chinoise Zhejiang Huahai pharmaceuticals”. cette impureté est classée comme “probablement cancérogène” chez l’homme, selon la même source.

Par “principe de précaution”, le ministère de la Santé a demandé aux DSP de procéder au retrait de “l’ensemble des lots”, qui sont au total de 16, contenant le produit incriminé.

Il s’agit du Valex (comprimé pelliculé de 80 mg), du Valex (comprimé pelliculé de 160 mg), Co-Valex comprimé pelliculé 160 mg/12,5 mg), Co-Valex (comprimé pelliculé 80 mg/12.5 mg), du Co-Valex (comprimé pelliculé 160 mg/25 mg), Co Lipirinad (comprimé pelliculé 80mg/12.5mg), Co Lipirinad (comprimé pelliculé 160mg/25mg), Amplid (comprimé pelliculé 5mg/160mg), Amplid (comprimé pelliculé 10mg/160 mg), Divalan (comprimé pelliculé 80 mg)), Divalan (comprimé pelliculé 160 mg), Divalan Plus (comprimé pelliculé 160 mg/12.5 mg), Reta (comprimé pelliculé 80 mg), Reta (comprimé pelliculé 160 mg), Co-Reta (comprimé pelliculé 80 mg/12.5 mg) et Co-Reta (comprimé pelliculé 160mg/25mg).

Ces médicaments indiqués dans le traitement de l’insuffisance cardiaque, l’hypertension artérielle ou encore l’infarctus du myocarde sont fabriqués par les laboratoires Inpha Medis, Merinal, Nad Pharmadic et Taphco, selon le ministère.

close