search-form-close
  • Brent: $55,71+0,56%
  • Taux de change: 1 € = 133,17 DZD (Officiel), 192,5 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Le PDG de Sonatrach peut-il être binational ?

CRÉDITS : MINISTÈRE DE L'ÉNERGIE & DES MINES
OULD KADDOUR (À GAUCHE) PDG DE SONATRACH

Rachid Nekkaz a été condamné, ce jeudi, par le tribunal de Grande Instance de Nanterre (Paris) pour atteinte à la vie privée de Nacim Ould Kaddour, homme d’affaires et surtout fils d’Abdelmoumen Ould Kaddour, actuel PDG du groupe Sonatrach.

Le procès à l’encontre de Nekkaz trouve son origine dans la publication par ce dernier de documents sur son site internet relatifs à un protocole d’accord entre Abdeloumen Ould Kaddour et son fils Nacim ainsi que sa belle-fille Amal Yala faisant notamment état de la nationalité française des trois concernés, dont l’actuel PDG de Sonatrach.

Loin de le considérer comme une défaite, Rachid Nekkaz voit dans le jugement ce 13 juillet une victoire puisque le tribunal français confirme qu’Abdelmoumen Ould Kaddour dispose bien de la nationalité française. Nekkaz appelle en effet depuis plusieurs semaines à la démission immédiate d’Ould Kaddour, qu’il qualifie de « traître », de son poste au motif présumé qu’un binational ne peut occuper une fonction aussi stratégique que celui de PDG du groupe pétrolier public.

Pourtant et contrairement aux idées reçues, la loi n° 17-01, fixant la liste des hautes responsabilités de l’État et des fonctions politiques dont l’accès requiert la nationalité algérienne exclusive, n’inclut curieusement pas le poste stratégique de Président-directeur-général de Sonatrach. Entrée en vigueur en janvier dernier, cette loi découle du controversé article 63 de la Constitution, issue de la dernière révision constitutionnelle de 2016.

Ainsi, la nationalité algérienne exclusive est devenue requise que pour plusieurs hautes responsabilités, à savoir le président du Conseil de la nation, le président de l’APN, le Premier ministre, le Président du Conseil constitutionnel, les ministres, le Secrétaire général du Gouvernement, le premier président de la Cour suprême, les responsables des organes de sécurité, le président de la Haute instance indépendante de surveillance des élections, le Chef d’État-Major de l’ANP, les commandants des forces armées, les commandants des régions militaires et le Gouverneur de la Banque d’Algérie. Bien que disposant de la nationalité française, Abdelmoumen Ould Kaddour n’enfreint donc pas la loi algérienne en étant PDG du groupe pétrolier national.

Abdelmoumen Ould Kaddour a, pour rappel, été condamné en novembre 2007 à 30 mois de prison ferme par le tribunal militaire de Blida pour « espionnage » et « divulgation des secrets de l’État pour le compte de parties étrangères ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (23)

    • Coeurdelionne

      Coeurdelionne

      Moi , j’apporte un témoignage des agents qui ont été sous sa coupe , c’est un homme bosseur , un homme qui valorise les qualités professionnelles , mais que voulez vous ! en Algérie quand quelqu’un est promu c’est tout de suite la course pour la mauvaise graine qui se positionne autour du nouvel élu pour lui ouvrir les yeux sur certains rouages et en profiter par la même occasion . Cela dit être binational reste le dernier de mes soucis car y’a plus important que cela à débattre .

    • Navigateur

      Navigateur

      AH bon et POURQUOI donc on on défile par millions ONE TWO THREE VIVA la algerie en 2010 et 2014..???? c est des bi nationaux NON?? c est la france qui les a formé??? OU ON FAIT SON marché de bi nationaux quan ca nous arrange???DOCTEURS.INGENIEURS,chercheurs ect ect sont LA FIERTé de L ALGERIE PARTOUT DANS le monde ..seul les bras cassé plaqué sous les climatiseurs qui denigrent

    • samai

      samai

      A l´ere de la globalisation, ce debat est futile! Des US dirigent des societes Europeennes, des Europeens et des Indiens des Cies US, un Israelien est á la Banque Centrale Britannique et des multinationales qui changent de PROPRIETAIRE toutes les secondes! Donc fions nous au grand maitre Conficius: “Le chat noir ou gris, l´essentiel c´est qu´il attrape la souris” au lieu de “NOTRE ane est meilleur que LEUR Cheval!”

    • Badys

      Badys

      Je ne suis ni choqué, ni consterné. Pourquoi ? Mais c’est la république pourrie voulu par le marocain bouteflika, et ce depuis 1999 ! Ce type n’a rien d’algérien. Il est né et a grandi au maroc. puis il a passé son temps à courir le monde en qualité de ministre des AE. Par la suite il a vécu exilé en suisse et au moyen orient. Son pays c’est le maroc. Parait il qu’il revait d’être flic à oujda. L’avez-vous vu lors de l’enterrement de l’ordure royale chekem 2 en 1999 ? Pas la peine de faire un dessin. Ce type a fait reculer (à dessein) l’algérie. Il a permis au maroc de se déployer en afrique en rendant la voix de l’algérie inaudible. Non seulement il travaille contre l’Algérie mais de plus c’est un agent français.

      • Navigateur

        Navigateur

        Par contre toi tu as tout d un Algerien

    • Genseric

      Genseric

      Justement le fait qu’il ait été condamné par la justice militaire pour “espionnage” et “divulgation” de secret d’Etat pour le compte de parties étrangères , n’est -elle pas la conséquence de sa double nationalité franco-algérienne ? Cette partie étrangère ne serait-elle pas la France ? Nekkaz n’aurait-il pas raison ?

    • Communiste

      Communiste

      Bien sûr. Le reste n’est que Khorti servi au peuple. Ils aiment TOUS leur fafa chérie. Salopards.

    • Hommadwiri

      Hommadwiri

      Quelle aberration ! un binational et condamné par la justice algérienne et je ne sais par quel miracle ;il est réhabilite puis nomme P-DG de la sonatrach ,société stratégique . Logiquement le poste de P-DG de cette mère nourricière doit revenir un algérien qui tient à sa nationalité algérienne . C’est une grande omission que le législateur doit corriger en amendant et complétant cette fameuse loi .Nekkaz est une personnalité énigmatique et prestidigitateur et sa sincérité peut paraître sujet à controverse.

    • Namara

      Namara

      bcp de gens ne savent pas que M. Abdelmoumen Ould Kaddour a été condamné à tort et sa nomination à la tête de SH n’est que pour le laver des accusations d’espionnage que lui ont collé certains. Les liens que cet homme a tissé avec de très grandes personnalités américaines dans le énergétique ne peuvent être que bénéfique pour le pays. Malgré qu’il est PDG de SH ses actions sont délimitées car SONATRACH est pilotée de très haut.

    • GUERRIER

      GUERRIER

      Les fils de Gaid et les fils d’ex-militaires combattu pour la france;ainsi les fils d’ex collabos et harkis; sont exempté de l’article 63 de constitution algérienne;pour cause ils sont naturellement français; ils l’ont jamais demander;c’est comme les foot balleurs de l’équipe nationale; c’est du kif-kif;c’est interdit a ceux qui ont demander la naturalisation les nouveaux français;je connais un ex grand dirigeant algérien il s’est met a quatre pattes juste pour un titre de séjour

    • Brahim

      Brahim

      Au moins deux des meilleures compagnies aériennes au monde, Emirates et Itihad, ont un Chief Executive Officer (PDG) d’origine étrangère (ou carrément étranger). Si le PDG de Sonatrach ne figure pas sur la liste d’exclusion des binationaux (exclusion discutable, mais ça, c’est un autre débat), c’est la volonté du pouvoir de ne pas en faire un poste politique. Peut-être. Egalement, ne pas en faire un objet d’équilibre régional ou d’outil aux mains d’un groupe d’intérêt quelconque. Le PDG de Sonatrach sera alors désigné par un contrat de performance élaboré sur la base d’un cahier des charges, pratiquement par appel d’offres national et international ouvert.

    • Bilalbilal

      Bilalbilal

      Comme ça, en cas de problème, il pourra se barrer en France, et oui, c est l avantage des doubles faces, il pourra même se réfugier a l ambasse de france

    • hommelibre

      hommelibre

      Chiche pour ne pas mettre à la tête de Sonatrach un européen un gestionnaire et non des voleurs et futurs vol….

    • Hoggar

      Hoggar

      le pouvoir fait des lois pour ce protéger eux ainsi que leur familles donc comme dit la devise faites qu’en vous dit ne vous mêler de nos affaires , il est à signalé dans un pays ou régne la démocratie et qui se respecte un individu condamné par la justice de plus ne doit pas occuper une haute fonction ailleurs impossible sauf chez nous car ils se protègent et mangent dans le même râtelier aller comprendre quelque chose de toutes façons j’en suis sûr un nombre importants de hauts fonctionnaires possèdent une double nationalité qui sont toujours en poste encore une fois les lois c’est pour les petits gens point à la ligne le pouvoir fait des lois a sa convenance donc personne ne peut le juger donc je gouverne je décide pauvre Algérie ! le droit est piétiné au bled !

    • Frida

      Frida

      Les hyenes reviennent toujours aux cadavres de leurs proies même s’il ne restent que leurs maigres os.

    • Frida

      Frida

      Réhabiliter un type de cette espèce c’est cracher sur les tombes de nos valeureux chouhada . C’est aussi rire au nez du pauvre peuple algérien et lui mettre un doigt dans l’oeil jusqu’au coude.

    • MarwanC

      MarwanC

      Hahaha… Nekkaz ( le clown qui a découvert l’Algérie a 40 ans ) condamné et “Yacine Babouche”..le niçois marocain nous parle de Abdelmoumen Ould Kaddour …

    • AiglRoyal

      AiglRoyal

      Si nous partons du principe de management, et si ce Monsieur peut gérer de manière efficace, stratégique, et rentable, la sonatrach, sa double nationalité n’est pas un handicap. A la limite on va se référer a la règle des 51/49 %, comme les marchés.
      Pourvu qu’il soit ici, ses biens et sa famille en Algérie, et qu’il ne nous gère pas à distance.
      Et que l’on n’aura pas de Panama papers, de Clearstream, et autres….vous me comprenez j’espère ?..

  • À la une

    Abdelaziz Ziari : « Honnêtement, je n’exclus pas un cinquième mandat »

    ENTRETIEN. Ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN), cadre du FLN et plusieurs fois ministre,…

    ENTRETIEN. Ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN), cadre du FLN et plusieurs fois ministre, Abdelaziz Ziari revient dans cet entretien sur les mesures prises par le gouvernement…

  • L'Actualité en temps réel

  • International

    • Un séisme de magnitude 7,1 a secoué mardi Mexico, provoquant des scènes de panique dans cette mégapole de 20 millions d'habitants, 32 ans jour pour jour après le puissant tremblement de terre de 1985 qui avait fait plus de 10.000…

close
close