search-form-close
Licences d’importation : le gouvernement s’attaque aux téléphones mobiles

Licences d’importation : le gouvernement s’attaque aux téléphones mobiles

Les téléphones portables seront bientôt soumis au régime des licences d’importation, a appris TSA d’une source proche du ministère du Commerce. « La décision s’inscrit dans le sillage de la rationalisation des dépenses », affirme notre source, qui précise que la facture d’importation de ces appareils dépasse les 600 millions de dollars par an. « La facture est très élevée », souligne notre source.

Par ailleurs, « le marché est inondé de marchandise qui ne répond pas parfois aux normes », précise-t-elle. L’introduction des licences a un double objectif : il s’agit « de mettre de l’ordre dans ce commerce et faire des économies de réserves de change épuisées par la baisse des revenus pétroliers ».

Notre interlocuteur ne précise pas la date de l’entrée en vigueur de cette décision, affirmant que « la mesure sera prochainement appliquée ».

Le 1er avril, le ministère du Commerce a annoncé l’ouverture des contingents quantitatifs pour l’importation de produits et de marchandises au titre des licences d’importations. La première liste publiée sur le site du ministère comportait 21 produits.  Les téléphones portables n’y figuraient pas. Pourquoi ce changement ?  Notre source nous rappelle que  dans le  même communiqué, le ministère avait souligné la possibilité  d’élargir la liste à d’autres produits.

| LIRE AUSSI : Importations de viandes fraîches : les licences signées, l’Espagne se taille la part du lion

close