search-form-close

MCA : l’étau se resserre sur l’entraîneur Casoni

L’entraineur français du MC Alger Bernard Casoni est-il en train de vivre ses derniers jours avec le Doyen ? Les derniers résultats réalisés par le Mouloudia sont loin de plaider en sa faveur.

Selon la chaîne d’information Dzaïr News ce mardi, la direction du club aurait accordé un dernier sursis à Casoni pour le prochain match décisif face à l’ES Sétif prévu le 28 août au stade du 5-juillet (14h00) dans le cadre de la 6e et dernière journée (Gr.B) de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football.

Une éventuelle mauvaise performance des Algérois lors de cette rencontre cruciale sera synonyme de limogeage, selon la même source, révélant que la direction aurait déjà entamé les démarches pour lui trouver un successeur.

En dépit d’un recrutement jugé intéressant par les observateurs, le MCA peine à amorcer son envol cet été. Tenu en échec lors de la journée inaugurale de la Ligue 1 Mobilis à domicile face au Paradou AC (1-1), le Mouloudia s’est incliné samedi dernier en déplacement face aux Marocains de Difaâ Hassani El-Jadidi (2-0) à l’occasion de la 5e journée de la Ligue des champions.

Un revers qui a provoqué un véritable séisme chez les supporters du MCA et même chez l’état major du club.

« Ce que je peux dire, c’est que cette défaite nous fait du mal. Après la rencontre, je me suis réuni pendant plus de 40 minutes avec les joueurs et je leur ai donné la parole en toute démocratie. Chacun a donné son explication. Il en est ressorti que la programmation a eu raison des joueurs. Maintenant, j’ai un début d’éléments de réponse et on va voir ce qu’il faudra faire. Après, je me suis réuni avec le staff technique et j’ai entendu ses arguments », a indiqué le directeur général sportif du MCA Kamel Kaci Saïd, cité par le journal Compétition.

Mis à part la victoire décrochée à Manama face aux Bahreinis d’Al-Riffa SC (2-1) en 32es de finale (aller) de la Coupe arabe des clubs champions, le MCA reste sur une série de mauvais résultats, notamment en Ligue des champions où il est en passe de rater sa qualification pour les quarts de finale après avoir bien entamé sa campagne.

Et pour cause, même en cas de victoire face à l’Entente, le MCA devra espérer une défaite ou au pire un match nul du club marocain à Lubumbashi face au solide leader du TP Mazembe, lors de l’ultime journée.

C’est dire que l’entraineur Bernard Casoni, de plus en plus contesté, se trouve désormais dans une situation inconfortable, lui qui avait échoué la saison dernière à offrir un titre pour le MCA.

close