search-form-close
Non-respect du confinement durant l’Aïd en Algérie : plus de 5.000 poursuites judiciaires

Non-respect du confinement durant l’Aïd en Algérie : plus de 5.000 poursuites judiciaires

Plus de 5.000 infractions aux règles du confinement sanitaire ont été recensées par la police durant les deux jours de l’Aïd el Fitr, a indiqué ce mardi le chargé de communication de la DGSN Amer Laaroum.

Dans le détail, 9698 personnes ont été contrôlées dont 5319 font l’objet de poursuites judiciaires alors que 5440 véhicules ont été vérifiés dont 1664 placés en fourrière, selon le même responsable, rapporte le site de l’ENTV.

Et sur les 902 motocycles contrôlées par la police, 602 ont été placées en fourrière, a ajouté le même responsable.

Le gouvernement a décidé de durcir le confinement sanitaire durant les deux jours de l’Aïd el Fitr (24 et 25 mai), en interdisant notamment la circulation des véhicules et des motocycles y compris en dehors des heures de confinement, et en imposant le port obligatoire du masque.

  • Les derniers articles