search-form-close
  • Brent: $49,03+0,62%
  • Taux de change: 1 € = 126,62 DZD (Officiel), 192.50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Ouyahia appelle à préserver le pays contre les Ahmadis et les Chiites

Les Ahmadis et le chiisme ne sont visiblement pas en odeur de sainteté chez les autorités. En campagne électorale à Relizane, le SG du RND et néanmoins chef de cabinet du président de la République, Ahmed Ouyahia, a appelé ce mercredi à « préserver le pays des sectes du chiisme et d’El Ahmadiya ».

Selon le compte rendu de l’agence officielle, Ahmed Ouyahia a, dans ce contexte, « exhorté le citoyen à demeurer attaché à son pays, aux valeurs du 1er novembre 1954 et aux préceptes de l’Islam malékite ».

Cette sortie d’Ouyahia intervient alors que les Ahmadis, qualifiés de secte et accusés de déviation confessionnelle et d’atteinte à la cohésion nationale par le ministère des Affaires religieuses, sont pourchassés par les services de sécurité.

Selon la LADDH, près de 240 personnes professant l’Ahmadia sont poursuivies en justice dans 32 wilayas du pays ; 25 personnes sont jugées et emprisonnées à Sidi Bel-Abbès, à Mostaganem, à Chlef, à Aïn Defla, à Khemis Miliana, à Tiaret, à Skikda, à Oued-Souf et à Constantine. Elles écopent des peines allant de 2 mois à 5 ans de prison ferme ainsi que de 30 000 à 50 000 DA d’amende, d’après la même source.

Soixante personnes sont déjà jugées avec des peines de prison avec sursis et d’amende, 20 personnes sont mises sous contrôle judiciaire en attendant leur procès, alors que 7 personnes attendent le leur prévu le 23 avril 2017 devant le tribunal de Boufarik. D’après l’ONG, les griefs retenus contre ces personnes sont essentiellement : atteinte au Prophète ou à l’islam et appartenance ou création d’association et collecte de fonds sans autorisation.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (1)

    • ZITARI

      ZITARI

      Monsieur Ouyahia il y a deux poids deux mesures des kabyles ont rompu le jeune en plein jour , pas de procés alors que d’autres algeriens ont choisi d’etre musulmans ahmadis ils sont inculpés

  • À la une

    17Quand la campagne contre des hommes d'affaires met à mal la cohésion au pouvoir 
    Il y a 4 heures

    Le président Abdelaziz Bouteflika a instruit son premier ministre Abdelmadjid Tebboune de…

    Le président Abdelaziz Bouteflika a instruit son premier ministre Abdelmadjid Tebboune de sévir contre « les hommes d’affaires qui ne respectent pas les règles et ceux qui transfèrent de l’argent d’une manière illicite à l’étranger ». Parmi les hommes d’affaires visés figure Ali Haddad. Son groupe ETRHB Haddad a notamment reçu plusieurs mises en demeure de la part d’organismes publics concernant des projets en souffrance.

    Le nom de Haddad a été associé au président de la…

  • L'Actualité en temps réel

  • International