search-form-close
  • Brent: $62,15-0,85%
  • Taux de change: 1 € = 134,84 DZD (Officiel), 204,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Ouyahia se défend d’exclure l’opposition du dialogue

Sidali Djarboub / NewPress

Le premier ministre Ahmed Ouyahia a justifié ce mercredi 13 décembre sa décision de  pas inviter les partis de l’opposition à la rencontre qu’il a tenue mardi avec les partis de l’Alliance présidentielle. « Le Palais du gouvernement appartient à l’État algérien. Tout parti qui souhaite une rencontre, n’a qu’à exprimer son intention » de dialoguer avec le gouvernement, a-t-il lancé dans une déclaration à l’ENTV, ce mercredi.

| LIRE AUSSI : Situation économiques du pays : les aveux d’Ouyahia

« Dans un système démocratique, il est naturel pour le gouvernement de rencontrer ses alliés, avant d’aller à un débat démocratique » au Parlement, « en présence de l’opposition », a-t-il poursuivi. « La voix de l’opposition est indispensable », a-t-il tempéré, en affirmant avoir expliqué aux alliés le Plan d’action du gouvernement et la révision de la Loi sur la monnaie et le crédit. « Dimanche au Parlement, le gouvernement va expliquer, écouter et répondre à tous. Il n’y a aucune exclusion », se défend-t-il. « Si demain, le gouvernement doit consulter la scène politique, il va inviter tous les partis », a-t-il promis.

close
close