search-form-close

Planche à billets : Raouya écarte un dérapage inflationniste

Le ministre des Finances Abderrahmane Raouya a écarté ce vendredi devant les députés de l’APN un dérapage inflationniste après la mise en œuvre de la planche à billets.

Le ministre s’est montré optimiste en affirmant que le taux d’inflation va baisser à 4% en 2019 et à 3,5% en 2020. plusieurs experts économiques ont mis en garde contre le risque inflationniste de l’utilisation de la planche à billets pour financer le déficit budgétaire.

Sans définir le montant exact des besoins du pays en financement non conventionnel, Raouya a assuré que la planche à billets “sera actionnée après l’épuisement de toutes nos ressources financières”. “Ensuite, les seuils seront définis au fur et à mesure selon les besoins », a-t-il promis.

Le ministre a assuré que l’argent du financement non conventionnel va permettre notamment de débloquer les projets gelés dans les secteurs de la Santé, de l’Éducation nationale et va libérer « les activités de la Sonatrach et la Sonalgaz ».

close