search-form-close
Propos d’Ahmed Ouyahia sur les migrants : « Non, le migrant n’est ni délinquant, ni un criminel ou porteur de maladies »

Propos d’Ahmed Ouyahia sur les migrants : « Non, le migrant n’est ni délinquant, ni un criminel ou porteur de maladies »

Anis Belghoul / NEWPRESS
Ahmed Ouyahia a tenu des propos d’une extrême gravité sur les migrants africains les accusant d'être à l’origine de plusieurs fléaux dont le crime et la drogue.

La Ligue algérienne de défense des droits de l’Homme (LADHH) a dénoncé ce dimanche une « campagne raciste » et « xénophobe » après les propos d’Ahmed Ouyahya sur les migrants subsahariens.

Maître Nourredine Benissad, président de la LADDH estime qu’« il faut démystifier ce phénomène ». « Non, le migrant n’est ni un délinquant, ni un criminel ou porteur de maladies. Ces gens ont fui des guerres, des atrocités pour des raisons politiques, conflits armés. Donc, il est de notre devoir de nous solidariser avec eux, de les accueillir. Certes parmi ces migrants on peut trouver des délinquants, des criminels. Ils devront faire objet d’une procédure régulière comme on le fait avec les criminels et les délinquants algériens », souligne-t-il.

| LIRE AUSSI : Ouyahia : l’immigration africaine est « source de crime, de drogue et de plusieurs autres fléaux »

Selon Maître Benissad, « 80% des migrants viennent d’Afrique ». « Certains partis en Algérie ont repris à la lettre les discours politiques de quelques partis européens qui disaient que les migrants constituaient un danger pour leur pays. » Ces partis disent que l’Algérie est « envahie par des migrants porteurs de maladies. Ce qui est totalement faux », assène Me Benissad.

Le président de la LADDH note que « les conventions internationales ratifiées par l’Algérie nous obligent à intégrer ce phénomène migratoire dans le cadre du respect des droits de l’Homme, mais sans être des sous-traitants des pays européens ». Pour cela, il appelle les autorités algériennes « à mettre en place un statut juridique pour les réfugiés et demandeurs d’asile ».

| LIRE AUSSI : Ahmed Ouyahia verse dans le discours raciste

  • Les derniers articles

close