search-form-close
Route : comment préparer vos trajets pour le week-end

Route : comment préparer vos trajets pour le week-end

Toufik Doudou / NEWPRESS
Photo : route à Alger

Les embouteillages et les travaux font perdre un temps précieux aux automobilistes algériens. Afin de préparer les trajets et éviter les sections les plus encombrées, plusieurs outils peuvent être utilisés.

Google Maps

Avec son application Maps, Google permet désormais de consulter l’état du trafic en temps réel en Algérie. L’utilisateur peut vérifier la fluidité de la route qu’il souhaite emprunter en consultant la carte sur son ordinateur avant le départ ou en utilisant l’application disponible sur iOS et Android. En plus de son utilisation comme GPS, cet outil permet de savoir en combien de temps un trajet pourra être effectué et propose aussi d’autres itinéraires.

Exemple : Sur ce trajet Alger-Bouira, l’application indique en bleu les zones fluides, en orange, les sections où le trafic est ralenti et en rouge, les tronçons complètement saturés.

Pour déterminer la fluidité du trafic routier, Google utilise les données des utilisateurs de smartphones. Lorsqu’un internaute active le service de localisation, il communique automatiquement ses informations aux serveurs de Google. Ces derniers peuvent donc connaître la position de l’utilisateur ainsi que sa vitesse. Cela permet à Google d’identifier en temps réel les zones encombrées et également anticiper l’état du trafic dans les minutes qui suivent. Mieux : il vous donne à la minute près votre temps de trajet.

La page Info Trafic

Certains automobilistes algériens n’ont pas attendu Google pour préparer leurs déplacements. Afin d’éviter les bouchons, la page facebook « Info Trafic » regroupe les données et recommandations des usagers de la route. Avec plus de 166 000 membres, le groupe agit comme une plateforme de partage où tout le monde poste des photos de zones encombrées ou demande quels sont les itinéraires les plus fluides pour arriver à une quelconque destination.

Cette page est aussi un lieu d’information pour les conducteurs bloqués dans un embouteillage dont ils ne connaissent ni la raison ni la durée. Puisque les signalisations font toujours défaut, des automobilistes qui ont dépassé le point rouge peuvent ainsi expliquer l’origine du bouchon et permettre à d’autres utilisateurs de la route d’éviter ce trajet quand ils en ont encore la possibilité.

Tariki, le site de la gendarmerie nationale

Depuis le mois de juillet 2016, la gendarmerie nationale a mis en place un site internet permettant de consulter la situation routière dans l’ensemble du pays. Mis à jour toutes les 15 à 30 minutes, Tariki diffuse les informations recueillies par les groupements territoriaux de la gendarmerie nationale. Une carte indique ainsi les points saturés, les zones accidentées, les travaux en cours et permet également d’identifier les stations-service. Il est consultable sur PC ou smartphone.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close