search-form-close
UGTA : Sidi Saïd répond aux contestataires, défend ses choix

UGTA : Sidi Saïd répond aux contestataires, défend ses choix

Abdelmadjid Sidi Saïd a répondu, ce mardi 13 mars, aux initiateurs du mouvement de contestation au sein de l’UGTA.

« Je dis officiellement à ceux qui veulent détruire l’Union nationale des travailleurs algériens, mettez bien cela dans vos têtes et vos oreilles, cela ne se passera jamais », a assuré le patron de la centrale syndicale à partir d’Oran.

« Les syndicalistes de l’UGTA n’ont peur de personne. Ils ont peur de Dieu seulement. Ils disent que l’union dort. Ce qu’ils appellent dormir, c’est de la sagesse, de la solidarité et du respect des institutions de la République. L’Union ne dort pas. Elle protège la stabilité sociale et la paix. C’est de la responsabilité dans le travail syndical », a insisté Sidi Saïd qui estime que la « violence » et les « insultes » ne règlent pas les problèmes des travailleurs.

Sidi Saïd est la cible d’un mouvement de contestation au sein de l’UGTA, qui a été lancé par Mohamed-Tayeb Hamarnia, ex-secrétaire général de l’Union d’Annaba de l’UGTA.

« Le secrétariat national actuel est faible. Nous voulons rectifier le parcours de l’UGTA en tant que syndicat. Nous voulons que le Comité exécutif national (haute instance entre deux congrès) se réunisse mais qu’il ne soit pas présidé par le Secrétaire général. Nous voulons le départ de Sidi Saïd », avait expliqué Hamarnia dans une déclaration à TSA.

| LIRE AUSSIComité de redressement de l’UGTA : Hamarnia veut la tête de Sidi Said

close