search-form-close
VIDÉO. Rebond du coronavirus : l’appel du Dr Fourar aux Algériens

VIDÉO. Rebond du coronavirus : l’appel du Dr Fourar aux Algériens

L’Algérie a enregistré ce mardi 30 juin un autre record des nouveaux cas de coronavirus détectés en 24 heures : 336 cas, contre 298 la veille. Ce qui représente une trentaine de cas de plus que le précédent record, établi dimanche 28 juin (305 cas).

Le nombre total des contamination depuis le début de l’épidémie a atteint 13.907 cas. En dévoilant les derniers chiffres de l’évolution de la situation épidémiologique en Algérie, le porte-parole du comité de suivi de l’épidémie, Dr Djamel Fourar, a estimé ce mardi qu’il était normal d’assister à « une remontée du nombre de cas » et que cette situation était « attendue » au vu de « la recrudescence de la maladie dans le monde » et du « déconfinement qui a été programmé ».

Dr Fourar a aussi salué les nouvelles mesures annoncées lundi 29 juin par le gouvernement pour briser la chaîne de transmission du virus. « Le comité scientifique prend en compte les décisions du gouvernement pour améliorer la situation épidémiologique de la Covid-19, éliminer la transmission et lutter contre les différents foyers épidémiques qui existent à travers certaines wilayas. Ces mesures qui ont été prises par l’Etat ont vraiment tout le sens pour améliorer la situation épidémiologique », dit-il, appelant au passage les citoyens à se montrer « responsables ».

« Nous tenons à demander à la population, compte tenu des décisions qui ont été prises, à jouer un rôle primordial dans cette lutte contre ce virus virulent. Nous appelons nos concitoyens à être responsables et à respecter les mesures barrières », a-t-il insisté.

| Lire aussi : Mesures anti-Covid : Tebboune ordonne de durcir les sanctions contre les contrevenants

Pour lui, « l’Etat a pris des mesures et chacun de nous est responsable de l’évolution de la situation. Les mesures qui ont été prises au niveau des différents départements ministériels vont amener une amélioration de la situation épidémiologique, mais le citoyen doit se sentir également responsable. Il doit se prémunir et éviter d’être infecté et d’infecter sa famille, ses proches et la société. Il ne faut pas oublier de protéger nos aînés, surtout ceux qui ont des maladies chroniques ».

  • Les derniers articles