search-form-close
Vingt maires de Bejaia annoncent leur refus d’organiser la présidentielle

Vingt maires de Bejaia annoncent leur refus d’organiser la présidentielle

Vingt maires* de la wilaya de Bejaia ont réitéré, ce vendredi 20 septembre, le refus d’organiser l’élection présidentielle qui aura lieu le 12 décembre.

« Aujourd’hui, 20 septembre 2019, nous, maires de la wilaya de Béjaïa, réitérons notre rejet de mettre en place les modalités techniques pour l’organisation des élections présidentielles du 12 décembre 2019 en Algérie, et de ce fait, déclarons officiellement notre refus catégorique à prendre part à cette mascarade électorale », écrivent-ils dans une déclaration.

« Nous nous élevons, également, contre les multiples viles pressions exercées par le pouvoir illégitime en place sur les secrétaires généraux des communes afin de les obliger à s’impliquer dans ce processus électoral avorté et leur rappelons que les maires sont, au vu de la loi, les seuls représentants de l’État au niveau de nos territoires respectifs », ajoutent-ils.

« Aucune autorité ne peut se substituer aux élus du peuple et attestons que nous ferons tout pour empêcher le déroulement de ces élections qui ne sont en réalité qu’une émanation du pouvoir, et qui s’inscrivent dans une logique d’alternance clanique à l’intérieur de la diaspora de la honte et usurpatrice de la volonté de tout un peuple », concluent-ils en allusion à l’Autorité nationale indépendante des élections.

Hier, l’Autorité a annoncé le lancement de l’opération de révision exceptionnelle des listes électorales, en prévision de la prochaine élection présidentielle prévue le 12 décembre. L’opération sera lancée à partir du 22 septembre et se poursuivra jusqu’au 6 octobre, a indiqué jeudi un communiqué de l’Autorité nationale indépendante des élections.

« À cet effet, les citoyennes et citoyens, non inscrit dans les listes électorales, notamment ceux qui auront 18 ans le jour du scrutin, soit le 12 décembre 2019, sont invités à s’inscrire auprès de la commission communale au niveau de leur commune de résidence, laquelle travaille sous la supervision de l’autorité nationale », a ajouté le communiqué.

*Liste des signataires – Les maires des communes de :
Fénaia, Feraoun, Bouhamza, Amalou, Beni Maouche, Awzelaguen, Mcisna, Chemini, Sidi_Aich, El flay, Akfadou, Tinebdar, Beni Djellil, Ait Rzine,Tazmalt, Smaoun, Chellata, Seddouk, Beni Melikeche,Tamridjt.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close