search-form-close
Abderrezak Makri s’engage à quitter la présidence du MSP en cas de participation au gouvernement

Abderrezak Makri s’engage à quitter la présidence du MSP en cas de participation au gouvernement

NEWPRESS
Abderrezak Makri, président du MSP

Aberrezak Makri veut rester fidèle à ses principes. Si le Conseil de la choura du MSP, le parti qu’il dirige, décide de prendre part au prochain gouvernement, il s’engage à démissionner. « Cette décision est très peu probable (que le Conseil de la choura décide d’entrer au gouvernement). Mais, si elle a lieu, la responsabilité, l’honneur et l’honnêteté voudraient que je démissionne directement de la tête du mouvement et devant la même assemblée », promet-il dans d’un entretien à El Khabar, publié ce dimanche 14 mai.

| LIRE AUSSI : Bouteflika propose au MSP d’intégrer le gouvernement

Le président du MSP se range du côté des opposants, au sein de son parti, à toute participation au prochain gouvernement. « Je lui (Sellal) ai expliqué ma position et j’ai dit en toute clarté et en toute franchise que ma position et celle du conseil national, c’est de ne pas participer, (…) mais c’est le conseil consultatif qui décide », soutient M. Makri.

Le président du MSP rappelle que son parti a posé ses conditions pour prendre part à une coalition gouvernementale. « Est-ce que ce sera crédible si je changerai d’avis juste après les élections ? », s’interroge Makri, pour qui « la fraude a rendu irréalisable » les conditions posées par son parti pour revenir au gouvernement.

| LIRE AUSSI : Bouteflika cible le maillon faible de l’opposition

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close