search-form-close
Ali Ghediri convoqué une seconde fois par les services de sécurité

Ali Ghediri convoqué une seconde fois par les services de sécurité

L’ex-candidat à l’élection présidentielle Ali Ghediri a été interpellé, selon son entourage, dans la soirée du mercredi 12 juin, vers 18h30, et conduit vers un centre de sécurité sur les hauteurs d’Alger.

Il n’a été relâché que vers 1h du matin avant d’être convoqué ce jeudi 13 juin, dans la matinée, pour un second interrogatoire.

D’après des sources proches du général à la retraite, les questions posées à Ali Ghediri portaient principalement sur ses activités politiques. « On ne lui reproche absolument rien. Les questions qui lui ont été posées allaient dans tous les sens, mais on sait parfaitement que c’est politique. Il n’y a aucune autre raison », explique-t-on.

La même source écarte la raison évoquée par des médias sur le devoir de réserve de cinq ans imposé aux officiers supérieurs de l’ANP après leur mise à la retraite. « M. Ghediri a quitté l’armée en 2015, cela fait presque cinq ans. Il ne peut se taire éternellement. Il est citoyen qui jouit de tous ses droits civiques. Il veut faire de la politique », ajoute-t-on.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close