search-form-close
Botswana – Algérie : Adel Amrouche répond aux accusations de Belmadi

Botswana – Algérie : Adel Amrouche répond aux accusations de Belmadi

La polémique enfle sur les réseaux sociaux après les accusations de Djamel Belmadi contre le Botswana qui a joué d’une façon agressive contre l’Algérie hier lundi à Gaborone.

Chargé par les internautes, l’entraîneur algérien des Zèbres Adel Amrouche s’est défendu sur Twiter, en affirmant avoir mis en garde Gape Gaogangwe le joueur qui a été le plus agressif de son équipe contre les Verts. « Je l’ai mis en garde contre toute agression et aucun joueur n’est sorti sur blessure. J’ai félicité un à un les joueurs algériens et pour le joueur il a été logiquement expulsé et la Fédération lui a infligé une amende », a-t-il dit.

Gape Gaogangwe s’est montré particulièrement agressif contre les joueurs algériens. Il a failli casser les jambes de Youcef Attal en première mi-temps, avant de s’en prendre à Sofiane Feghouli en seconde période. Il a été ensuite expulsé pour cumul de cartons jaunes.

Ce mardi, de retour à Alger, Belmadi a dénoncé le jeu agressif du Botswana. « Quand on revoit certaines situations de jeu au ralenti, c’est effrayant. S’il y a des instances qui doivent prendre leurs responsabilités, on ne peut pas jouer comme ça, ce n’est même plus du football », a dénoncé Belmadi lors d’un point presse organisé ce mardi au lendemain de la victoire 1-0 contre le Botswana. Le sélectionneur national a mis indirectement en cause Adel Amrouche d’avoir « donné des instructions » contre les joueurs algériens.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close